Lundi 24 juin 2019 | Dernière mise à jour 17:07

BD Il a dessiné Thorgal dans l'ombre de Rosinski

Appelé sur les séries parallèles il y a 8 ans, Roman Surzhenko a déjà signé 15 albums, avec une admiration sans borne pour son maître.

Les séries «Louve» et «Kriss de Valnor» sont terminées, mais Surzhenko poursuit «La jeunesse de Thorgal».

Les séries «Louve» et «Kriss de Valnor» sont terminées, mais Surzhenko poursuit «La jeunesse de Thorgal». Image: Surzhenko/Le Lombard

La jeunesse de Thorgal

«La dent bleue» Tome 3
Par Surzhenko et Yann
Ed. Le Lombard
48 pages

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le succès depuis des décennies de la série «Thorgal» doit bien sûr beaucoup aux scénarios de Jean Van Hamme, mais est tout aussi indissociable du dessin de Rosinski. Le trait du Polonais était franchement novateur lorsqu'il est apparu sur la scène BD franco-belge avec ses premiers récits publiés dans le journal «Tintin» en 1976. Et c'est l'année suivante déjà qu'il signait le premier tome de «Thorgal».

La saga du Viking, enfant des étoiles, est si populaire qu'après le départ du scénariste Van Hamme, non seulement on ne la stoppe pas, mais on la démultiplie. Des séries suivant en parallèle d'autres personnages voient le jour. Si Rosinski dessine toujours la principale, il faut trouver des dessinateurs pour «Kriss de Valnor» et «Louve». De Vita est choisi pour la première tandis que la deuxième est confiée au Russe Roman Surzhenko. «Mon agent m'a appelé pour me dire qu'on cherchait des dessinateurs pour ces spin-off de Thorgal et on me proposait de faire des essais», nous a-t-il raconté lors de son passage au Salon du livre à Genève. «J'étais surexcité, car j'étais un fan des albums et j'ai longuement étudié le style de Rosinski pour progresser, pour enrichir mes propres forces. Jamais je n'aurais imaginé un jour faire partie de l'aventure. Et d'un coup on me dit que je suis à bord du drakkar.»

Trois séries en même temps

Mais ce n'est qu'après avoir dessiné deux albums qu'il rencontre enfin Rosinski. «Je suis resté bouche bée au premier contact. Puis j'ai pu lui dire qu'il était mon artiste modèle et qu'il le resterait toujours. Lui m'a confié que, lorsqu'il dessinait, il adorait sentir qu'il avait les doigts sales. Il travaille la matière même.» Pour communiquer avec son maître, Surzhenko apprend (très vite) le français, puisque le Polonais vit en Suisse depuis de nombreuses années déjà.

Comme Rosinski, Roman Surzhenko aime dessiner les femmes, surtout Arya: «Kriss est plus compliquée pour moi». Photo Le Lombard

Après «Louve», Surzhenko se voit confier aussi une troisième nouvelle série, «La jeunesse de Thorgal». Au départ de De Vita, il hérite encore de «Kriss», le temps d'un album. «J'étais pressé, j'avais peu de temps et j'ai eu beaucoup de peine à maîtriser le personnage. Rosinski m'a alors beaucoup aidé.» Résultat des courses: 15 albums en 9 ans, c'est énorme! «Si vous le dites», répond-il toujours avec beaucoup de modestie. «J'avoue toutefois que c'était plus simple avant, il y avait moins de personnages. Dans «Louve», je dessinais davantage de scènes avec une petite fille seule en forêt, tandis que maintenant, il faut faire tout une capitale viking.»

Triste pour Rosinski

«Louve» et «Kriss» se sont terminées, rejoignant la trame de la série principale. Rosinski a 'annoncé l'an dernier, à 77 ans, qu'il devait, pour des raisons de santé, arrêter de dessiner Thorgal. L'histoire principale sera reprise par Frédéric Vignaux, qui a signé les derniers «Kriss». Surzhenko, lui, poursuit «La jeunesse de Thorgal», dont le tome 7, «La dent bleue», vient de sortir. Et pour la deuxième fois seulement (après le tome 2 de «Louve»), le Russe en signe la couverture. Mais ce n'est pas un plaisir pour lui.« C'est toujours Rosinski qui s'en chargeait. Qu'il ne l'ait pas fait m'attriste. J'espère vraiment qu'il reprenne des forces et qu'il puisse en dessiner encore beaucoup d'autres.» (Le Matin)

Créé: 21.05.2019, 19h13


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.