Dimanche 24 septembre 2017 | Dernière mise à jour 02:29

Culture Le MoMa expose ses chefs d'oeuvre à Paris

Prêtés par le célèbre musée new-yorkais, Dali, Matisse ou encore Pollock investiront la Fondation Vuitton durant 5 mois.

«Persistance de la mémoire», de Salvador Dali, fait partie des oeuvres prêtées par le MoMa. (Dimanche 10 septembre 2017)

«Persistance de la mémoire», de Salvador Dali, fait partie des oeuvres prêtées par le MoMa. (Dimanche 10 septembre 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Du «Baigneur» de Cézanne à Jackson Pollock ou au premier Mickey, le Museum of Modern Art (MoMA) de New York va exposer ses chefs d'oeuvre à Paris. Plus de 200 oeuvres seront ainsi présentées du 11 octobre au 5 mars à la Fondation Vuitton.

«Jouer avec le bâtiment»

Pour cette exposition, «il a fallu penser de façon différente» tant sont différentes l'architecture lyrique de la Fondation Vuitton et celle franchement rationaliste du MoMA, a expliqué à l'AFP Glenn Lowry, directeur du musée new-yorkais. «Il a fallu jouer avec le bâtiment», résume Quentin Bajac, commissaire de l'exposition et responsable de la photographie au MoMA.

«C'était très stimulant, c'était même une libération dans un certain sens. C'est excitant de voir des oeuvres qu'on connaît bien dans un contexte différent, avec un public différent», souligne M. Lowry, qui vient de lancer au MoMA d'importants travaux d'agrandissement (5000 m2 supplémentaires).

Grands noms et découvertes

A côté des incontournables grands noms comme Dali («Persistance de la mémoire»), Brancusi («Oiseau dans l'espace»), Matisse («Poisson rouge et Palette»), Picasso («Jeune Garçon au cheval»), Rothko («No 10»), Andy Warhol («Double Elvis»), les visiteurs pourront aussi voir des pièces de Cyndy Sherman, Yayoi Kusama, d'artistes moins connus comme Sherrie Levine ou Rirkrit Tiravanija ou même les Emoji, créés par Shigekata Kurita.

«Le principe était très clair: le choix relevait de la responsabilité du MoMA, mais parfois je disais 'j'aimerais bien ça'», explique Suzanne Pagé, directrice artistique de la Fondation. Ainsi «j'ai milité pour avoir »Le Baigneur« de Cézanne parce qu'il établissait une filiation avec Picasso ('Jeune Garçon au cheval')».

D'autres échanges

Le MoMA n'est pas le seul grand musée new-yorkais à exporter ses collections à Paris: le Whitney Museum of American Art va présenter lui une soixantaine de pièces majeures du 'Pop Art' pour la première fois à Paris, au Musée Maillol, du 22 septembre au 21 janvier 2018.

Quant à la troisième grande institution de la «Grosse Pomme», le Metropolitan Museum, il va prêter au Grand Palais (du 21 septembre au 29 janvier) une rétrospective du photographe Irving Penn, célèbre pour ses photographies de personnalités (Pablo Picasso, Yves Saint Laurent, Audrey Hepburn...). (ats/nxp)

Créé: 10.09.2017, 17h24


Sondage

Faut-il subventionner les éleveurs qui laissent pousser les cornes aux vaches?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.