Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Actu La petite migrante en pleurs sera-t-elle la photo de l'année?

L'image de cette fillette prise à la frontière américaine fait partie des finalistes du concours du World Press Photo.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fondation World Press Photo a révélé mardi les finalistes des différentes catégories pour les meilleures photos de 2018. Dans la catégorie principale figure notamment celle de cette petite Hondurienne en pleurs alors que sa maman se fait fouiller par la police des frontières américaines.

Une nouvelle catégorie a fait son apparition, l'histoire de l'année. Elle honore un photographe dont la créativité visuelle et les compétences ont produit un récit qui capture ou représente un événement ou une question de grande importance journalistique en 2018. Les vainqueurs seront annoncés lors d'une cérémonie qui se tiendra le 11 avril à Amsterdam.

Cette année, 4738 photographes de 129 pays ont envoyé 78 801 images au jury. À part dans la catégorie de la photo de l'année, le jury a sélectionné dans les huit autres trois images seules et trois séries de photos. Nous ne vous présentons ici que les images seules. L'ensemble des images peut être consulté sur le site de World Press Photo. (Le Matin)

Créé: 21.02.2019, 18h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.