Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 13:48

Art Trump en Rambo: ne vous trompez pas, c'est de l'amour

Un peintre albanais consacre au président américain, son «idole», une cinquantaine d’œuvres actuellement exposées à Tirana.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump en Rambo, en lutteur ceinturant Barack Obama, en géant triomphant des médias ou en Jésus crucifié: un peintre albanais consacre au président américain, son «idole», une cinquantaine d’œuvres actuellement exposées à Tirana.

Pour expliquer sa démarche, Avni Delvina, 61 ans, invoque une citation qu'il attribue à George Orwell: «En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire».

En lutte

Car à ses yeux, Donald Trump est bien le valeureux combattant qu'il prétend être, en lutte contre les «fake news».

L'artiste est un admirateur assumé des Républicains américains. Mais Donald Trump, si impopulaire dans une large frange de l'opinion publique internationale, trouve une place particulière dans son cœur.

Pas à vendre

«L'opération orchestrée par les médias internationaux contre Donald Trump après sa victoire, m'a poussé à monter cette exposition», dit le peintre qui, dans cette exposition baptisée «The Donald», présente 46 œuvres qui «ne sont pas à vendre». «Cette exposition n'a pas de prix», dit-il.

«C'est un travail de deux ans né d'une forte indignation face aux attaques contre une personne, un esprit libre comme Trump», «la politique internationale avait besoin de l'oxygène de Trump», dit tout souriant l'artiste qui a aussi peint l'épouse du président, Melania Trump, en Joconde.

Les Albanais sont animés d'un fort sentiment pro-américain qui profite aussi à Donald Trump. Et près de Tirana, une commune de banlieue, Kamza, a donné à un boulevard le nom du président des Etats-Unis. (AFP/Le Matin)

Créé: 25.02.2019, 10h23


Sondage

"No Time to Die" ("Ce n'est pas le moment de mourir") est le titre du prochain James Bond. Pour vous c'est...




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.