Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 03:23

Vaud Ils se battent à grands coups d'épées au château de Morges

Le spectacle «L’Ordalie», qui raconte le duel épique entre Othon de Grandson et Gérard d’Estavayer, en 1397 du côté de Bourg-en-Bresse, offre à voir une belle brochette de combats à l’arme ancienne, lances, épées et dagues. A voir dans la cour du château de Morges.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le spectacle puise ses racines dans l’histoire vaudoise. Il met en lumière les deux derniers jours de la vie du chevalier Othon III de Grandson, le plus puissant seigneur féodal du pays de Vaud au temps de la grande Savoie. Un homme fougueux - campé par le comédien Edmond Vuilloud - qui fut défié en duel par Gérard d’Estavayer.

A cette époque du Moyen-Âge, lorsque deux guerriers prétendaient avoir droit à un même honneur, l'un défiait l'autre à une Ordalie. Cette épreuve judiciaire était employée alors pour établir l'innocence ou la culpabilité de l'accusé. Et se terminait bien sûr par la mort d’un des protagonistes.

Othon de Grandson était un chevalier renommé pour sa bravoure et reconnu pour son courage. Il fut également un poète de premier plan. On lui attribue aussi «l’importation» de la célébration de la Saint Valentin dans nos contrées. Un homme d’ici qui fut aussi l’un des plus importants ambassadeurs de l’amour courtois et qui connu une grande renommée grâce à ses nombreux poèmes.

Le spectacle «L’Ordalie» donne à voir ce duel et une foule d’autres combats moyenâgeux mis en scène par Jan Fantys et son équipe de cascadeurs de l’Xtrem Factory et de ?l’école lémanique d’art et d’action. Ca chauffe dans la cour intérieure du château de Morges!

Et c’est jusqu’au 28 septembre.

Texte et photos: Jean-Guy Python

Créé: 20.09.2019, 09h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.