Lundi 17 février 2020 | Dernière mise à jour 03:39

TV Une célèbre série alémanique se tourne ce vendredi à la Tchaux

La troisième saison de «Wilder» fait l'objet d'un tournage aujourd'hui à La Chaux-de-Fonds, en présence du producteur Peter Reichenbach, mais sans neige.

Encadrant le producteur Peter Reichenbach, Sarah Spale interprète l’inspectrice bernoise Rosa Wilder et Marcus Signer joue le rôle du détective fédéral Manfred Kägi.

Encadrant le producteur Peter Reichenbach, Sarah Spale interprète l’inspectrice bernoise Rosa Wilder et Marcus Signer joue le rôle du détective fédéral Manfred Kägi. Image: DR

Dans une scierie

Diffusée sur les trois chaînes nationales, la première saison s’est déroulée dans un décor alpin enneigé, où l’inspectrice bernoise Rosa Wilder s’est retrouvée confrontée à un meurtre qui a fait resurgir un vieux traumatisme lié à une avalanche, dans sa ville natale d’Oberwies. Dans sa seconde enquête bientôt diffusée sur RTS Un, Rosa Wilder évolue dans un autre village fictif: Thallion, placé dans le Jura bernois en dialecte bernois, avec trois cadavres au lendemain d'une fête de jubilé dans une scierie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'équipe de production de la série suisse «Wilder» a posé ses caméras à La Chaux-de-Fonds et la métropole horlogère s'en réjouit, elle qui se prête volontiers au jeu des cinéastes et des publicitaires avec son décor labellisé Unesco.

«La Ville est un partenaire important de cette troisième saison attendue par ses nombreux fans», fanfaronne le service de communication de la cité horlogère. Le producteur Peter Reichenbach sera présent ce vendredi sur le tournage.

Les services de la Ville sont sollicités pour délivrer les autorisations de tournage, proposer des sites intéressants et mettre à disposition des infrastructures communales comme une piscine ou une patinoire.

Absence de neige

Des pompiers et ambulanciers du SIS des Montagnes neuchâteloises seront aussi présents devant la caméra avec leurs véhicules. Les lieux de tournage ont été choisis autant dans l'espace public que chez des privés. Seul couac mais très contrariant, à 1000 mètres d'altitude: l'absence actuelle de neige, alors que le scénario prévoit de rudes conditions hivernales!

Le plan de tournage a été modifié en commençant par des scènes d'intérieur, en attendant les flocons. Mais in fine, le scénario devra être adapté à la réalité météorologique.

Lieux fictifs

Dans le scénario, l'action se déroule dans des lieux fictifs. Les communes des Montagnes neuchâteloises n'apparaîtront pas nommément. C'était le cas pour la saison 2 tournée côté jurassien, où l'emploi du dialecte bernois dans un village fictif situé dans le Jura bernois a fait débat... à Zurich.

Des lieux fictifs, et alors? «L'impact n'en sera pas moins grand auprès du public alémanique et romand», estime le service de communication de La Chaux-de-Fonds. D'ailleurs, le Jura se félicite du tournage effectué sur ses terres, lequel a généré 4000 nuitées.

Part de marché

Le premier épisode de la saison 2 a été suivi par 595 000 téléspectateurs alémaniques (36,9% de part de marché). Il fait la part belle à ses pâturages boisés et aux troupeaux de chevaux. Montfaucon, Biaufond, Saignelégier, Undervelier, Biaufond, le Pichoux, Vendlincourt, St-Brais, Glovelier servent de décor aux six épisodes de la série policière.

Après Glaris et le Jura, le producteur de la série TV Peter Reichenbach a choisi d’envoyer l’inspectrice bernoise Rosa Wilder enquêter dans les montagnes neuchâteloises avec, autour de l'actrice Sarah Spale, des figurants recrutés sur places pour des tournages réalisés du 14 janvier au 18 avril, à La Chaux-de-Fonds, au Locle et à La Brévine.

Comparée à...

«Wilder» est un thriller signé Jan-Eric Mack. Selon la critique, Rosa Wilder est la Sarah Lund de la série danoise «The Killing». Pour ses paysages, la série suisse est comparée à «Twin Peaks».

Les téléspectateurs peuvent revoir la première série de six épisodes depuis le 14 janvier, en deuxième partie de soirée sur RTS Deux, et découvrir la saison 2 à partir du 30 janvier, sur RTS Un, en prime-time, à 21h10.

Vincent Donzé

Créé: 24.01.2020, 06h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.