Mercredi 24 avril 2019 | Dernière mise à jour 21:32

Festival du Film Agnès Varda en pleine lumière à Cannes

Le Festival de Cannes a dévoilé l'affiche de sa 72e édition, où l'on peut voir la jeune Agnès Varda lors du tournage de son premier film.

Le Festival de Cannes, qui honore la réalisatrice Agnès Varda décédée à la fin du mois de mars, ouvrira ses portes le 14 mai,

Le Festival de Cannes, qui honore la réalisatrice Agnès Varda décédée à la fin du mois de mars, ouvrira ses portes le 14 mai, Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après le baiser entre Jean-Paul Belmondo et Anna Karina tiré du film «Pierrot le fou» de Jean-Luc Godard, pour l'affiche de l'an dernier, le Festival de Cannes a choisi de mettre à l'honneur Agnès Varda pour celle de sa 72e édition.

«Agnès, en pleine lumière. Tout en haut. En équilibre. Juchée sur un technicien impassible. Accrochée à une caméra qui paraît l'absorber. Une jeune femme de 26 ans tourne son premier film», telle est la description de cette belle photographie éclairée par un horizon orange éclatant.

Ce premier film, Agnès Varda, disparue le 29 mars à l'âge de 90 ans, le réalisa en 1954 à 25 ans.

Intitulé «La Pointe courte» du nom d'un quartier de pêcheurs de Sète, ce long métrage sortit en 1955 avec Silvia Monfort dans le rôle d'«elle» et Philippe Noiret dans le rôle de «lui».

«Décors naturels, caméra légère, moyens dérisoires: Agnès Varda, photographe au TNP de Jean Vilar, jette avec La Pointe courte (présenté dans une salle de la rue d'Antibes à Cannes pendant le Festival 1955) les prémices d'un jeune cinéma dont elle sera la seule réalisatrice», rappelle le communiqué.

«Phare inspirant de la 72e édition»

«Tel un manifeste, cette photo de plateau recèle déjà tout d'Agnès Varda: la passion, l'audace, l'espièglerie. Les ingrédients d'une recette d'artiste en liberté qu'elle enrichira sans cesse», ajoute le Festival de Cannes, précisant que la cinéaste a compté treize films en Sélection officielle, fut membre du Jury en 2005, présidente du Jury de la Caméra d'or en 2013 et reçut la Palme d'honneur en 2015.

Avec Agnès Varda pour «phare inspirant de la 72e édition», le Festival de Cannes ouvrira ses portes le 14 mai, avec l'acteur et réalisateur Édouard Baer en maître de cérémonie et le réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Iñarritu en président du Jury.

Le film d'ouverture, en compétition pour la Palme d'or, sera «The Dead Don't Die» de Jim Jarmusch, avec Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton et une horde de zombies emmenés par Iggy Pop et Tom Waits, promettant une montée des marches rock'n roll.

L'annonce de la sélection officielle des autres films en lice sera annoncée jeudi à partir de 11h lors d'une conférence de presse à Paris, par Pierre Lescure, président du Festival de Cannes, et Thierry Frémaux, délégué général. (afp/nxp)

Créé: 15.04.2019, 14h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.