Lundi 21 mai 2018 | Dernière mise à jour 20:36

«Star Wars» Notre avis sur «Solo»? Faucon, vrai crash...

Il n'y a pas grand-chose à garder dans le nouveau spin-off tiré de la saga consacré cette fois à Han Solo. Critique.

Qi'Ra (Emilia Clarke), Han Solo (Alden Ehrenreich) et Chewbacca (Joonas Suotamo).

Qi'Ra (Emilia Clarke), Han Solo (Alden Ehrenreich) et Chewbacca (Joonas Suotamo). Image: Disney

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Chico, on met la gomme!», disait Han Solo à Chewbacca dans la VF de «La guerre des étoiles» devenue culte. Plus de quarante ans après, malheureusement, on dégomme «Solo: A Star Wars Story», le film sur la jeunesse du contrebandier, deuxième «standalone» de la saga après «Rogue One». Car, si on avait aimé ce dernier, la déception autour de «Solo» vient nous rappeler à quel point les fans ont toujours dénoncé cette idée de développer des spin-off. De toute façon, cinq mois après la sortie des «Derniers Jedi», personne ne semble attendre un nouveau «Star Wars» au cinéma. Dévoilé mardi à Cannes, le film a été présenté à la presse romande mercredi matin (la sortie est prévue le 23 mai prochain).

La désillusion était programmée quand est venue l'annonce de l'arrivée de Ron Howard à la réalisation. Non pas qu'on n'aime pas le bonhomme derrière des films bien faits («Apollo 13», «Au coeur de l'océan»), mais le réalisateur a été appelé pour refaire aux trois quarts un «Solo» déjà bien entamé par Phil Lord et Chris Miller. Si on ne sait pas ce qui a été retourné, les incohérences dues au (re)montage sont flagrantes. Comme dans cette scène où Han (Alden Ehrenreich) et sa copine Qi'Ra (Emilia Clarke) sont en fuite et doivent encore parcourir 500 bons mètres avant d'arriver à destination. Leurs poursuivants annoncent lâcher leur limiers, des sortes de chiens de l'espace. La scène d'après, nos deux héros sont à l'abri et les molosses sont encore attachés.

Chewbacca ne sait plus ce qu'il fait

D'ailleurs, les scènes d'action en général sont brouillonnes. Et tout le monde vise très mal, au point qu'après vingt minutes on se demande si le film ne va pas réussir le pari d'afficher zéro victime au compteur. Tout aussi mauvais: le jeu d'acteur. Alden Ehrenreich ne semble absolument pas impliqué mais paraît presque bon en face d'Emilia Clarke, visiblement totalement à côté de ses pompes quand elle se retrouve sans ses dragons de «Game of Thrones»

A côté, Chewbacca (Joonas Suotamo) semble ne pas du tout savoir ce qu'il fait là. Il faut le comprendre: la première fois qu'il voit Han Solo, le gringalet lui grogne en wookie – si, si. Chewie est perdu. Plus tard, il se glisse à poil sous la douche aux côtés de son nouvel ami – embarrassant, non? Mais il y a pire que cette tentative d'approche: la relation entre Lando Calrissian (Donald Glover) et son droïde L3-37, qui laisse clairement entendre qu'ils ne font pas que tenir le manche du Faucon Millenium ensemble...

Au fond, le seul intérêt de ce film est, comme avec les prequels en général, de nous dévoiler comment certains éléments que l'on connaît sur le Han Solo campé par Harrison Ford se sont mis en place des années auparavant. Pourquoi son nom est Solo? Comment il fait la connaissance de Chewbacca mais aussi de Lando? Comment il devient propriétaire du Faucon? Des réponses qui sont de bien pauvres arguments pour embarquer à bord de ce spin-off.

Un film dédié à Lando Calrissian?

Malheureusement Disney et la firme LucasFilm ne vont pas s'arrêter là. Alors que la rumeur d’un autre spin-off dédié à Obi-Wan Kenobi est dans l’air, «Première» annonce que la présidente de cette dernière, Kathleen Kennedy, présente à Cannes, a lâché que ses équipes comptent pour l’instant mettre en avant un tout autre personnage: «Nous pensons que le prochain spin-off sera consacré à Lando Calrissian. Bien sûr, il reste beaucoup d'histoires à raconter sur Han et Chewbacca mais Lando sera le prochain.» On sait d'ailleurs que Donald Glover a signé pour plusieurs longs-métrages avec Lucasfilm.

(Le Matin)

Créé: 16.05.2018, 18h25

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Powered by wingit

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.