Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 16:20

Sexe Les Britanniques veulent réglementer les scènes de nu

L'association des réalisateurs a publié des directives pour éviter tout abus et harcèlement, notamment lors des auditions.

Emilia Clarke vient de témoigner qu'elle avait souffert du nombre de scènes de nu qu'elle avait dû tourner pour «Game of Thrones».

Emilia Clarke vient de témoigner qu'elle avait souffert du nombre de scènes de nu qu'elle avait dû tourner pour «Game of Thrones». Image: HBO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la première fois, l'association Directors UK, qui est celle des réalisateurs britanniques, publie un guide pour réglementer les scènes de nu et de sexe simulé. Non seulement à l'écran, mais également lors des auditions.

«Tout le monde a le droit de se sentir en sécurité sur son lieu de travail, a expliqué l'organisme, cité par la BBC. C’est valable que l'on tourne aussi bien un blockbuster hollywoodien qu'une série dramatique en prime-time ou un premier court métrage.» Ces directives recommandent notamment d'interdire toute nudité lors des auditions des comédiens et même la nudité partielle lorsqu'il s'agit d'une première audition. Le texte précise que ces auditions sont par nature basées sur un déséquilibre des pouvoirs et que certains interprètes «peuvent se sentir obligés d'accepter des demandes inconfortables afin d'obtenir un rôle».

Accord écrit des comédiens

Le guide recommande aux acteurs à qui l'on demanderait une audition dénudée de porter un bikini ou un body et d'être accompagnés par un chaperon. Il est également demandé aux productions d'obtenir l'accord explicite et écrit des comédiens et des comédiennes avant de les filmer ou photographier nus ou à demi-nus. Le réalisateur devrait en outre tout faire pour assurer un environnement de tournage professionnel et respectueux.

Cette annonce faite ce mardi survient un jour après que l'actrice britannique Emilia Clarke ait reconnu avoir très mal vécu les scènes de nu qu'on lui a demandé de tourner pour la série «Game of Thrones». «Je n’avais pas la sensation d’avoir le choix», a-t-elle expliqué.

Large soutien

Ces nouvelles directives ont immédiatement été soutenues par l'académie des BAFTA (l'équivalent britannique des Oscars), Equity, le syndicat des professions du spectacle, le British Film Institute et la guilde des directeurs de casting. Selon la BAFTA, cette démarche est extrêmement importante pour lutter contre l'intimidation et le harcèlement dans l'industrie du spectacle. Une initiative qui s'inscrit clairement dans la continuité du mouvement #metoo.

Michel Pralong

Créé: 21.11.2019, 15h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.