Mercredi 14 novembre 2018 | Dernière mise à jour 15:58

Cinéma «Captain Marvel», un tournage sous haute surveillance

Jude Law détaille les mesures de sécurité prises pour que rien ne fuite sur le tournage du prochain Marvel.

La première bande-annonce de «Captain Marvel», prévu le 7 mars 2019 au cinéma.

Galerie photo

Les people font équipe avec les superhéros

Les people font équipe avec les superhéros Disneyland Paris a inauguré samedi 10 juin 2018 sa nouvelle attraction Marvel. Parmi les invités, on comptait Bar Refaeli, Teddy Riner ou encore Serena Williams.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jude Law vient de finir le tournage de «Captain Marvel», qui marquera son entrée dans le Marvel Cinematic Universe. Si l’on ne sait pas encore quel rôle jouera l’acteur britannique, la rumeur veut qu'il incarne Mar-Vell, l’alter ego de Walter Lawson. Le rôle-titre, quant à lui, est tenu par Brie Larson, la première femme à tenir le premier rôle d’un film Marvel. Si les détails du scénario ont été jalousement tenus secrets, Jude Law a expliqué lundi sur le plateau du «Late Show With Stephen Colbert» qu’il y avait une énorme «différence» entre les films américains et britanniques, et que cela pouvait se voir à l’attitude des producteurs.

«Mettez la cape! Mettez la capuche!»

«Sur «Les Animaux Fantastiques» (ndlr.: le spin-off de «Harry Potter», dans lequel il joue aussi), ils me disent: «On sait que tu ne diras rien, et si tu le fais, on te dira de ne pas le refaire, et peut-être qu’on te tuera discrètement». Chez Marvel, c’est: «Ne dis rien à personne!» Il y avait un type sur le plateau, je ne plaisante pas, qui me disait: «M. Law, nous sommes prêts», et je sortais, en costume, et il criait: «Mettez la cape! Mettez la cape! Mettez la capuche!» Mes enfants m’ont rendu visite sur le plateau, et cet homme arrivait en courant et criait: «Signez les contrats de confidentialité! Qui sont ces gens?» a-t-il expliqué.

Ce qui a bien sûr conduit Jude Law à ne rien dévoiler sur le plateau de l’émission, malgré les tentatives de Stephen Colbert. Malgré tout, il en a un peu plus dit sur son rôle du jeune Albus Dumbledore dans «Les animaux fantastiques: Les crimes de Grinderwald». «Je suis allé la voir immédiatement, a-t-il expliqué, parlant de l'auteure J.K. Rowling. J’avais cette responsabilité vis-à-vis de tous les fans du monde de la magie. Et je voulais vraiment la rencontrer. C’était plutôt bien. J’ai passé une après-midi avec elle et elle m’a tout dit sur Albus Dumbledore, c’était merveilleux et très intéressant.» (Le Matin)

Créé: 07.11.2018, 12h00

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters