Mercredi 19 février 2020 | Dernière mise à jour 16:50

Cinéma Enfin les premières images du film «Kaamelott»

Alexandre Astier a posté le teaser de son long-métrage, annonçant une sortie avancée au 29 juillet.

Une première minute de bonheur en attendant juillet.
Vidéo: Alexandre Astier/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il aura fallu attendre plus 10 ans pour enfin revoir les personnages de la série-culte «Kaamelott». L'épisode final avait en effet été diffusé le 31 octobre 2009 sur M6. Et même si les aventures du roi Arthur et de ses bras cassés sont rediffusées en boucle depuis, les fans attendent avec impatience le film promis par Alexandre Astier.

Ce mercredi 22 janvier, le créateur, scénariste, réalisateur et comédien a enfin dévoilé les premières images de ce qui se présente comme une suite sur grand écran de «Kaamelott».

Dans ces extraits sans paroles (sauf la scène finale avec une phrase dite par Perceval), on reconnaît tous les personnages principaux (sauf Arthur, mais il ne devrait pas être absent du film) et quelques anciennes guest stars, comme Alain Chabat ou Christian Clavier. Avec de nouveaux venus, tel Guillaume Gallienne et même le chanteur Sting.

La sortie du film (il est indiqué premier volet, donc il devrait y en avoir d'autres) a été avancée du 14 octobre au 29 juillet. Ce qui a fait dire à Antoine De Caunes, évidemment au casting: «Première fois qu'il rend la copie en avance. Je dis ça, je dis rien.»

Michel Pralong

Créé: 22.01.2020, 16h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.