Vendredi 28 février 2020 | Dernière mise à jour 11:05

Loisirs En France au moins, les enfants vont au cinéma pour pas cher

De l’autre côté de la frontière, les salles offrent des billets à 4 euros pour les moins de 14 ans depuis le 1er janvier.

En 2013, les salles de cinéma en Suisse ont connu une baisse de fréquentation de 15% par rapport à 2012.

En 2013, les salles de cinéma en Suisse ont connu une baisse de fréquentation de 15% par rapport à 2012. Image: Cold River Producti/AFP

Sondage

En France, le prix des places de cinéma pour les enfants a baissé. Rien de tel en vue pour la Suisse. Pour vous c'est...

Scandaleux, les places de ciné sont bien trop chères en Suisse.

 
59.2%

Anormal et regrettable mais pas étonnant.

 
25.3%

Normal, les prix s'établissent en fonction des conditions du marché.

 
15.5%

6712 votes au total


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si vous aimez le ciné en famille, ça vaut la peine de passer la frontière. Depuis le 1er janvier, la Fédération nationale des cinémas français propose aux exploitants de casser les prix pour les enfants et les jeunes de moins de 14 ans. En faisant des billets à 4 euros, le prix total pour un couple et deux enfants revient bien moins cher qu’en Suisse. La mesure alléchante ne sera pas copiée chez nous. «On ne doit pas donner l’impression aux gens que le cinéma est gratuit», tempête une patronne de salles à Bienne.

N’empêche que la Suisse est un des pays d’Europe où le prix du ticket est le plus cher. Il est 45 à 80% plus onéreux qu’en France et en Allemagne. Et même si le chiffre d’affaire des salles a dramatiquement chuté en 2013 (-15%), les exploitants estiment que ce n’est pas en baissant le prix qu’on fera revenir les jeunes spectateurs au cinéma. Ce sont les blockbusters qui ont manqué en 2013.

Les tarifs des cinémas en Suisse ont le don d’agacer la Fédération romande des consommateurs (FRC) depuis des années. «Quand on voit des écarts pareils avec la France, on comprendrait que les spectateurs suisses ne soient pas d’accord de mettre ces prix-là. Aller au cinéma en France est une manière de montrer son ras-le-bol!» lance Nadia Thiongane, économiste à la FRC.

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel

Créé: 04.01.2014, 23h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.