Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 14:41

Covid-19 James Cameron gèle le tournage des suites d'Avatar

C'est bien évidement la pandémie qui contrarie ainsi les plans d'un réalisateur que d'habitude rien n'arrête. Ses troupes n'iront pas en Nouvelle-Zélande le mois prochain.

James Cameron.

James Cameron. Image: Starface

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La pandémie mondiale de Covid-19 a forcé le réalisateur oscarisé à arrêter le tournage des suite d'Avatar, a confirmé le producteur Jon Landau au «New Zealand Herald». Des scènes devaient être tournée en avril aux studios de Stone Street dans la ville de Wellington le mois prochain. «Nous avions prévu de venir vendredi soir avec un groupe de personnes et de repartir, et nous avons pris la décision d'attendre et de continuer à travailler ici (à Los Angeles), et de venir là-bas un peu plus tard que prévu », a déclaré le producteur.

«Nous sommes en pleine crise mondiale et cela ne concerne pas l'industrie du cinéma seulement. Je pense que tout le monde doit faire maintenant tout ce que nous pouvons faire pour aplatir la courbe. »

On ne sait pas encore quand le tournage reprendra, mais M. Landau a insisté sur le fait que lui et James Cameron évaluent le calendrier de production « tous les jours, car c'est à cette vitesse que les choses changent.»

«Avatar 2», avec Sam Worthington, Zoe Saldana, Kate Winslet et Sigourney Weaver, devait sortir en décembre 2021, avec trois autres suites prévues en 2023, 2025 et 2027.

Cover Media

Créé: 22.03.2020, 16h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.