Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 17:49

Critique L'air européen profite à Spider-Man

Une première partie enlevée, des scène d'actions lisibles et Jake Gyllenhaal dans le rôle de Quentin Beck font de ce «Far From Home» un honnête plaisir estival. Sortie ce mercredi.

Tom Holland dans le rôle de Peter Parker.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour résumer notre rapport au MCU (Marvel Cinematic Universe), sachez que votre serviteur est un grand admirateur des «Iron-Man» (le no 2 excepté, celui-là même Robert Downey Junior n'a pu le sauver), que les «Thor» nous ont laissé de marbre jusqu'à ce que l'humour de «Ragnarok» nous déride complètement, que des quatre «Avengers», le premier signé Joss Whedon , nous laisse un excellent souvenir alors que nous ne sommes quasi certain qu'«Infinity War» et «Endgame» ne vieilliront pas aussi bien. Sachez enfin que des «Captain America», nous préférons le no 2 soit «Le soldat de l'hiver».

En bref, nous entretenons avec le MCU un rapport fascination/agacement favorable au premier terme et nous conservons une admiration pour Kevin Feige, le grand timonier de tous les films MCU, pour être parvenu à maintenir l'ensemble cohérent tout en ménageant quelques espaces de liberté afin que puissent s'exprimer quelques étincelles de créativité.

Sony + Disney

Tout cela pour dire que «Spider-Man - Far From Home», la deuxième aventure solo de Spider-Man dans le MCU (fruit d'une âpre négociation entre Sony, détenteur des droits pour tout ce qui concerne l'homme araignée, et Disney, propriétaire de Marvel) nous a paru être un cru honnête et convenable. Supérieur au premier («Homecoming»).

Dans «Far From Home», on y retrouve un Peter Parker (Tom Holland) juvénile, encore émotionnellement immature, hésitant et, surtout, ayant une tendance à accorder trop vite sa confiance à toute figure paternelle sur son chemin. Ce fut Tony Stark dans «Homecoming» et dans les «Avengers». Dans «Far From Home» c'est Quentin Beck alias Mystério interprété – et c'est une première pour le MCU – par le constant dans l'excellence Jake Gyllenhaal.

Là ou «Endgame» s'achève

Ultime représentant de la dite «Phase 3» du MCU, «Far From Home» débute là ou «Endgame» s'achève. Les disparus après le claquement de doigts de Thanos sont revenus. Ils ont pris cinq ans dans les gencives, ce qui nous vaut quelques gags du meilleur tonneau. Peter Parker fait ses valises pour une sortie scolaire en Europe («Les européens nous aiment bien», dit son meilleur copain de classe, expert en géopolitique) et espère bien laisser son costume de Spider-Man au placard. Mais tante May, Nick Fury et un étrange super-héros qui affirme venir d'une dimension parallèle vont contrarier son master plan qui consiste à déclarer sa flamme à MJ au sommet de la Tour Eiffel.

La dernière bande-annonce en date de «Spider-Man - Far From Home» .

Porté par une mise en scène plutôt élégante, dont la principale qualité est de rendre parfaitement lisibles ses nombreuses séquences d'action diurnes, «Far From Home» oscille entre la comédie adolescente et le film de super-héros haut de gamme. Le film pétille d'esprit et d'aimables péripéties jusqu'à la grande révélation de fin de deuxième acte.

Le retour de la revanche du dernier tiers

Le dernier tiers, localisé à Londres, sacrifie sa brillante légèreté à la résolution du conflit à grand coup de voltiges aériennes sous une pluies de drones surarmés. C'est comme d'habitude pas désagréable, visuellement impressionnant (dans les limites du «tue-l'amour» numérique) mais plus assommant que véritablement excitant. L'air est connu et bien peu de films du MCU échappent à cette malédiction.

Malgré sa boursouflure finale contractuelle, «Far From Home» n'en conserve pas moins la qualité du divertissement hollywoodien qui, lorsqu'il est doté d'une ambition minimale, parvient à renifler l'air du temps sans se faire pour autant donneur de leçon. La première des deux séquences pendant le générique de fin est à ce titre exemplaire.

La seconde, en toute fin de crédits, n'en reste pas moins hilarante mais on ne prononcera pas sur l'existence ou non d'indices sur la prochaine «phase 4» du MCU au cinéma.

Créé: 03.07.2019, 06h55


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.