Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 14:14

Festival de Venise Des manifestants occupent le tapis rouge

Samedi, entre 300 et 400 personnes ont protesté à la Mostra de Venise contre les paquebots qui détériorent la ville italienne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelques centaines de manifestants ont occupé samedi matin le tapis rouge du Festival de cinéma de Venise pour alerter sur le changement climatique et la présence des grands navires dans la lagune de la cité des Doges, a constaté l'AFP.

Les manifestants, entre 300 et 400, sont des participants à une réunion intitulée «Venice Climate Camp», ainsi que des adhérents aux comités anti-grands navires à Venise. Ces derniers accusent les paquebots géants de contribuer à l'érosion des fondations de la ville et demandent que leur passage soit interdit dans la lagune.

«La terre brûle»

«Le Venice Climate Camp a sonné le réveil. Le message est clair, la terre brûle. Le moment est venu de se mobiliser, de prendre des mesures sérieuses, de réclamer la justice sociale et climatique», selon un message des manifestants.

«Faisons alors de Venise un symbole de la lutte contre le changement climatique, utilisons la Mostra de Venise comme caisse de résonance médiatique», ajoute le site internet de Venice Climate Camp.

La Mostra de Venise doit décerner ses prix samedi soir, dernière journée du festival, en présence de centaines de journalistes, fournissant ainsi aux manifestants une occasion en or pour présenter leurs revendications.

Problèmes environnementaux

Venise est une ville particulièrement concernée par les problèmes environnementaux, notamment en raison du passage de navires de croisière gigantesques dans le centre de la lagune.

En juin, un accident impliquant un de ces navires a fait quatre blessés légers et en juillet une tragédie a été évitée de justesse quand l'un de ces mastodontes est passé à un cheveu d'un yacht.

L'Italie a adopté en novembre 2017 un plan de développement de la lagune pour soutenir l'activité lucrative des bateaux de croisière tout en modifiant le parcours des paquebots: à terme, ces derniers ne pourront plus traverser la cité lacustre via le canal de la Giudecca qui longe la place Saint-Marc, grâce à la construction d'un nouveau terminal maritime. (afp/nxp)

Créé: 07.09.2019, 10h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.