Jeudi 12 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:36

Festival de Cannes On se mobilise pour défendre l'avortement

Samedi après-midi une manifestation a eu lieu, au Festival de Cannes, pour défendre le droit à l'avortement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une manifestation, sous le signe de la couleur verte, s'est déroulée samedi au Festival de Cannes pour défendre l'avortement, avant la présentation du documentaire («Que sea ley») sur l'élan brisé des Argentines en 2018, réclamant le droit à l'IVG.

L'équipe du film de Juan Solanas et des militantes des droits des femmes ont gravi les marches du Palais des festivals, un foulard vert à la main, l'emblème de la lutte pour la légalisation de l'avortement qui a embrasé l'Argentine en 2018.

Elles ont également brandi une banderole en espagnol réclamant le droit à l'avortement «sûr et gratuit». Une de ces manifestantes était entièrement parée de vert, avec une robe sur laquelle était brodé «légalisation. avortement».

Le cinéaste Pedro Almodovar et l'actrice Penelope Cruz ont également apporté leur soutien au mouvement, arborant le fameux foulard vert, quelques heures avant cette mobilisation, selon des photos publiées par Le Planning familial et la Fondation des femmes sur les réseaux sociaux.

Un film argentin

Pour son film «Que sea ley» (Une loi, vite !), l'Argentin Juan Solanas a parcouru pendant huit mois l'Argentine, pour recueillir des témoignages dans les provinces les plus éloignées de la capitale.

Les mobilisations féministes dans les rues de Buenos Aires ont pris en 2017 et 2018 une ampleur inédite, avec comme apogée les rassemblements devant le Parlement, pendant l'examen du projet de loi par les deux chambres. Au final, il a été adopté par la Chambre des députés, mais rejeté par le Sénat.

Dans la salle de projection de «Que sea ley !», des foulards verts ont été disposés sur le dossier de chaque fauteuil, a constaté une journaliste de l'AFP.

D'autres personnalités devaient se joindre à ce mouvement : les actrices Charlotte Gainsbourg, Julie Gayet, Rossi de Palma, Zabou Breitmann, les réalisateurs Claire Denis et Eric Caravaca, parmi d'autres, ont annoncé qu'ils porteraient aux aussi le foulard vert en montant les marches du Palais des festivals.

Une loi extrême en Alabama

Une initiative qui survient en pleine offensive aux Etats-Unis des Etats conservateurs contre l'avortement. L'Alabama interdit aux femmes d'avorter même en cas de viol, instaurant la loi anti-avortement la plus stricte des Etats-Unis.

Le Missouri veut poursuivre les médecins s'ils pratiquent des interventions après la 8e semaine de grossesse, la Géorgie dès que les battements de coeur du foetus sont détectables...

Interrogée vendredi à ce propos, dans le cadre des discussions «Women in Motion», Eva Longoria («Desperate Housewives») a mis en garde contre un possible «effet domino».

C'est une «menace» qui «va toucher tout le monde si nous ne faisons pas attention», a souligné l'actrice qui a produit l'an dernier pour Netflix le documentaire «Reversing Roe», du nom de l'arrêt «Roe V. Wade» qui garantit le droit des Américaines à avorter tant que le foetus n'est pas viable. (afp/nxp)

Créé: 18.05.2019, 17h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.