Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 12:07

Comédie Mort il y a 30 ans, Louis de Funès fait toujours rire

De «La grande vadrouille» à «L'avare», en passant par «L’aile ou la cuisse», les DVD de Louis de Funès s'arrachent toujours. L'acteur aux moues démonstratives reste indémodable.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je ne sais pas ce que les gens en font; au vu du nombre d'habitants en Suisse, tout le monde devrait bientôt en avoir! Peut-être qu'ils les brûlent pour se chauffer l'hiver», plaisante Julien Chobaz, Label Manager chez Disques Office qui distribue les films de Louis de Funès.

Ces classiques indémodables enregistrent un succès constant. «On a l'impression, tellement on en vend, que les gens mettent les DVD à la poubelle puis les rachètent», sourit Aurélie Derobert, responsable produits DVD à la Fnac.

Le petit gars, fils d’immigrés espagnols, né le 31 juillet 1914 à Courbevoie est devenu une icône du cinéma français, au même titre que Bourvil ou Fernandel. Son visage à l'expressivité sans pareil détend les zygomatiques toutes générations confondues.

«Louis de Funès a tout compris. Grâce à son langage corporel, ses films font aussi bien rigoler les enfants que les adultes», remarque Julien Chobaz. L'acteur, qui a prononcé sa première réplique au cinéma seulement en 1946, à 32 ans, enthousiasme toujours le public.

Humour et avarice

Ses films se vendent de manière régulière toute l'année, même s'il y a un pic à la rentrée et pour les fêtes de fin d'année. «L'humour se vend bien d'octobre à fin janvier», note Julien Chobaz. Est-ce pour conjurer la morosité hivernale?

Entre octobre et fin décembre, Disques Office a distribué quelque 500 coffrets des «Gendarmes» qui sont parmi ses films les plus prisés, avec les classiques, comme «Rabbi Jacob», «La grande vadrouille», «L’aile ou la cuisse» ou encore «Le corniaud». Le coffret DVD spécial accompagné d'un livre sorti le 10 octobre s'est déjà écoulé à 306 exemplaires contre 232 pour celui de Belmondo, constate Julien Chobaz.

Avare, colérique, radin ou raciste, Louis de Funès, auquel on a longtemps reproché d'en faire trop, interprète parfaitement ses personnages caricaturaux, quitte à s'en approcher parfois.

L'Express cite une anecdote racontée dans le «Dico fou de Louis de Funès»: il payait ses taxis par chèque, espérant ainsi fournir une signature de valeur et ne jamais être débité. Un trait de caractère peut-être dû à la ruine de son père, qui avait simulé un suicide par noyade dans la Seine, puis disparu au Venezuela pour conjurer son sort. La vie de Louis de Funès apparait ainsi aussi cocasse que celle de ses personnages. Et c'est peut-être parce qu'il maîtrise l'autodérision que l'acteur se glisse si bien dans ses rôles.

En tête des ventes

«Il n'y a quasiment pas une semaine où nous ne vendons pas du Louis de Funès», souligne Aurélie Derobert. Et d'ajouter que les œuvres de cet ancien pianiste de cabaret squattent la première place des ventes dans la série des classiques, détrônant aisément un Charlie Chaplin «moins accessible». «Il ne faut pas oublier qu'un film comme "La grande vadrouille" est resté en tête du box office français de 1966 à 2007, avant de se faire détrôner par "Bienvenue chez les Ch'tis"».

Signe du succès, certains films, comme le «Corniaud» ou «La grande vadrouille», sont même sortis en version Blu-ray. «Les gens ont besoin de rire. Ce qui l'emporte, c'est l'humour», conclut Aurélie Derobert. Louis de Funès, avant de partir en grande vadrouille éternelle le 27 janvier 1983, suite à un infarctus, avait bien compris qu'il fallait parsemer le quotidien, avare en humour, d'un parfum de grandes vacances.

Créé: 26.01.2013, 15h03


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.