Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 18:15

Cinéma OSS 117 serait-il sur le retour?

Michel Hazanivicius n'a pas enterré l'idée d'un troisième volet des aventures d'OSS 117. Il avoue qu'il aimerait revoir Jean Dujardin dans la peau de l'agent secret un jour.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Entre Jean Dujardin et Michel Hazanavicius, c’est une affaire qui roule. C’est en effet ensemble qu’ils avaient foulé le tapis rouge des Oscars en 2012 pour «The Artist», sacré Meilleur film, tandis que chacun était reparti avec sa propre statuette, celles du Meilleur acteur et du Meilleur réalisateur.

Six ans plus tôt, les deux faisaient déjà la paire dans «OSS 117, Le Caire nid d’espions» qui a totalisé plus de 2,3 millions d’entrées au box-office. Le succès est revenu frapper à leur porte de plus belle en 2009 avec un second volet, «Rio ne répond plus». Cette fois, ce sont plus de 2,5 millions de spectateurs français qui se sont précipités dans les salles.

Michel Hazanavicius confie ainsi qu’il ne serait pas impossible de voir Jean Dujardin remettre son costume d’agent secret. «Je serais dingue de ne pas vouloir retourner avec le personnage d'OSS 117. Il n’est pas aujourd’hui dans les cartons. On a aujourd’hui un bel objet à deux films. Si on en rajoute un troisième, il faut que l’objet à trois films soit plus beau que l’objet à deux films, a-t-il insisté sur Allociné.fr. Ça passera par un désir fort, une bonne idée, du travail, une envie… Mais l’envie théorique, c’est sûr qu’on l’a. C’est un personnage en or massif avec un acteur en or massif.»

De son côté, Jean Dujardin avait lui aussi laissé entendre qu’il pourrait être partant, annonçant au site plus tôt cette semaine qu’il avait «des envies de comédie» et qu’il repensait même revenir avec Brice de Nice, en passant directement du premier au troisième volet. Précédemment, il avait expliqué qu’il aimerait voir OSS 117 «vieillir» un peu. Les deux comparses attendent donc que le temps passe et qu’arrive le bon scénario. «L'idée est avant tout de faire un film différent des autres. En ce qui me concerne j'ai besoin d'un peu de temps pour retrouver une fraîcheur, une bonne idée. Je pense que si on le faisait maintenant il serait trop proche des deux premiers. Le faire parce que les gens l'attendent n'est pas une bonne raison», avait déjà expliqué Michel Hazanavicius au «Figaro» il y a quelques années.

Pour l’heure, le cinéaste s’occupe donc de la promotion de sa nouvelle réalisation «The Search», dans les salles le 26 novembre, tandis que Jean Dujardin sera à l’affiche du drame «La French» le mois prochain.

Créé: 19.11.2014, 16h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.