Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Corruption Le producteur du «Loup de Wall Street» échappe à la justice

Poursuivi en Malaisie pour le blanchiment de 248 millions de francs dans le scandale 1MDB, Riza Aziz aurait passé un accord avec le gouvernement.

Leonardo DiCaprio, principal acteur du «Loup de Wall Street», avait lui-même été éclaboussé par le scandale 1MDB.

Leonardo DiCaprio, principal acteur du «Loup de Wall Street», avait lui-même été éclaboussé par le scandale 1MDB. Image: Paramount

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice malaisienne a annoncé ce jeudi 14 mai retirer les accusations de blanchiment portées contre Riza Aziz, cofondateur de la société Red Granite, qui a entièrement financé le film de 2013 de Martin Scorsese, avec Leonardo DiCaprio, «Le loup de Wall Street». Riza Aziz, qui est également le beau-fils de l'ancien premier ministre malaisien Najib Razak, a été inculpé de cinq chefs d'accusation en 2019. Il était soupçonné d'avoir reçu 248 millions de dollars (241 millions de francs) via un compte en Suisse, provenant de la vaste affaire de détournement de fonds 1MDB.

Vers un acquittement

Selon l'agence Reuters, un juge de Kuala Lumpur a annoncé que les procureurs avaient retiré les charges contre Aziz, sans que celui-ci soit pour autant acquitté, suite à un accord qu'il aurait passé avec le gouvernement malaisien. Il verserait à ce dernier «une somme substantielle se montant en millions de ringgits» (1 million de ringgits équivalant à environ 225 000 francs suisses). La somme serait en rapport avec les montants qu'il est soupçonné avoir blanchis. Une fois l'accord conclu, des démarches seront entreprises pour mener à un acquittement complet, a ajouté un procureur.

Riza Aziz a déjà versé 60 millions de dollars en 2017 pour échapper à un procès civil aux États-Unis. Photo AFP

L'ancien premier ministre Najib Razak et beau-père du producteur est lui aussi sous le coup de 42 chefs d'accusation dans le cadre du scandale 1MDB. Il est soupçonné d'être l'un des principaux bénéficiaires des milliards de dollars détournés de ce fonds malaisien. Le scandale lui avait d'ailleurs fait perdre les élections en 2018 et son successeur, Mahathir Mohamad, l'avait immédiatement poursuivi en justice dès son arrivée au pouvoir.

L'affaire a eu des répercussions dans de nombreux pays, dont la Suisse qui a toujours des procédures judiciaires en cours. Les États-Unis ont déjà aidé la Malaisie à récupérer 600 millions de dollars en vendant des actifs qui avaient été achetés avec les fonds volés. Le département de la Justice américain avait ainsi accusé la société de production de Riza Aziz d'avoir financé trois films, dont «Le Loup de Wall Street», avec de l'argent volé au fonds 1MDB. En 2017, Aziz avait déjà versé 60 millions de dollars au gouvernement américain pour échapper à un procès au civil.

Peu après un changement de gouvernement

Cet accord passé entre le producteur et le gouvernement malaisien survient un peu plus de deux mois après la chute du gouvernement de Mahathir Mohamad. Ce changement à la tête du pays avait fait dire en mars à l'ancien premier ministre et accusé Najib Razak qu'il espérait que l'atmosphère serait plus propice à un procès équitable.

DiCaprio inquiété

Leonardo DiCaprio, qui apparaît également dans la liste des producteurs du «Loup de Wall Street», avait lui-même été éclaboussé par le scandale 1MDB. Ami du sulfureux milliardaire Joh Low, considéré comme le principal instigateur du détournement de fonds et toujours en fuite, il avait reçu de ce dernier des cadeaux et de fortes sommes pour financer son organisation écologique. Argent qui était suspecté provenir des fonds détournés. L'acteur s'est depuis engagé à tout rembourser.

Michel Pralong

Créé: 14.05.2020, 14h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.