Mardi 22 mai 2018 | Dernière mise à jour 21:00

Bande-annonce «Venom», une première BA mystérieuse

La BA de «Venom» distille juste assez d'infos pour titiller notre curiosité

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un homme qui se trimbale un lourd passé (accident, rupture, deuil...). Qui subit un examen médical approfondi et s'en réveille terrifié. Qu'entourent de drôles de phénomènes, plutôt inquiétants... Pour les spectateurs qui découvriront la première bande-annonce de «Venom» sans avoir aucune information préalable, le film de Ruben Fleischer se profile comme un thriller horrifique peuplé de fantômes malfaisants.

En réalité, «Venom» est la première adaptation sur grand écran des aventures du personnage du même nom, issu de l'univers des éditions Marvel. Soit un reporter, Eddie Brocks (Tom Hardy) qui vit en symbiose avec Venom, une créature extra-terrestre dont il tire des super-pouvoirs. Mais la cohabitation tourne mal et Brocks devient petit à petit un antihéros grossier, cherchant à se venger de Spider-Man qui l'aurait fait renvoyer de son journal. D'où la rumeur qui veut que l'homme-araignée soit aussi au générique de «Venom». Une chose est déjà sûre, Michelle Williams est bien présente, elle.

Pour en savoir davantage, il faudra attendre la sortie du film sur les écrans romands, prévue le 10 octobre 2018. A moins qu'une nouvelle bande-annonce en dise davantage entre temps. (Le Matin)

Créé: 08.02.2018, 21h37

Powered by wingit

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.