Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 19:23

Mésaventure Il se coince un testicule dans un tabouret Ikea

Victime d'un drôle d'incident, le Norvégien Claus Jørstad s'est plaint sur la page Facebook du géant suédois.

Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'histoire est devenue rapidement virale. Le Norvégien Claus Jørstad a été victime d'un drôle d'incident. En s’asseyant sur un tabouret Ikea - modèle Marius - , il s'est coincé un testicule. Aïe! Mécontent, l'homme a immédiatement raconté sa terrible mésaventure sur la page Facebook du géant suédois, le mercredi 1er septembre.

«Vous êtes Suédois, et je sais que vous n'aimez pas les descriptions directes des parties génitales. Je vais donc les appeler le capitaine et ses deux matelots», a rapporté «The Local» qui a traduit le message du suédois. «Un des «matelots» de Claus s'est glissé dans un des trous du tabouret, ce que le Norvégien n'a remarqué que lorsqu'il a tenté de se lever. La température élevée a fait que son «matelot» a pris du volume, se bloquant dans le tabouret. On ose à peine imaginer la douleur qu'a ressentie le Norvégien à ce moment.»

A ce stade de l'histoire, on ne peut que compatir! «Pour se sortir de cette situation, il a dû se doucher à l'eau froide, le temps que le volume de son matelot diminue», a conclu l'homme.

La réponse d'Ikea

La multinationale n'a pas manqué d'y répondre. Ainsi, elle conseille à Claus de «retirer le tabouret de la douche, ou de s'asseoir dessus avec la bonne tenue et de façon plus appropriée. Si vous choisissez de le laisser dans la douche, soyez sûrs d'être bien habillé pour votre prochaine excursion en mer.» (Le Matin)

Créé: 07.09.2016, 16h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.