Jeudi 17 août 2017 | Dernière mise à jour 11:26

Tatouage Convention de Montreux: trois jours d'art et d'encrage

Suite au succès de sa première édition, la convention est de retour les 16, 17 et 18 septembre. Grande nouveauté, une exposition d’art.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour la deuxième année consécutive, Montreux va voir débarquer dès aujourd’hui 163 tatoueurs venus des quatre coins du monde. Philippe Aillaud, coorganisateur de l’événement avec Grégoire Laurent, explique: «Cette année, on a vraiment du lourd! Avoir un plateau d’artistes de cette qualité, ça ne s’est jamais vu en Suisse. Ils viennent car on fait vraiment cet événement pour eux et le public. Par exemple, on leur met à disposition des stands pour tatouer de 3 m2 alors que partout ailleurs c’est 2 m2.» Parmi les grands noms qui seront de la partie, on note les présences de Tin-Tin, organisateur du Mondial du tatouage de Paris, de l’Américain Myke Chambers et de Sailor Bit, boss d’Ethno Tattoo, à Lausanne.

Du rock et des danseuses

Du 16 au 18 septembre, hormis observer les tatoueurs au travail, les visiteurs pourront profiter des stands de merchandising et de nourriture. «Pas de la vieille frite! Nous avons un stand végane, des plats du jour sur assiette», décrit Philippe Aillaud, qui «vise la qualité en sélectionnant chaque produit». Ambiance rock’n’roll oblige: différents concerts sont prévus tout au long de la manifestation. L’un des moments forts se déroulera samedi soir avec les filles de Flappers Burlesque Show. Elles se produiront pour la première fois au son d’un jazz-band. «Avoir ce live est quelque chose d’exceptionnel, ça change d’une bande-son sur CD», s’amuse le coorganisateur. Des concours de Miss pin-up et de Mister barbe sont aussi prévus dimanche après-midi.

De l’art et une bonne cause

«La grosse nouveauté, c’est que l’on a rajouté une expo, commente Philippe Aillaud. On pourra y voir des dessins, des photos principalement de gens tatoués ou du milieu, des sculptures et des peintures. Ces toiles sont exclusivement faites par des tatoueurs, dont Philip Leu. Mais attention: celui-ci ne tatouera pas à la convention», précise l’organisateur. Et comme les tatoués ont un grand cœur, une Harley sera à gagner par le biais d’une loterie dont les bénéfices seront reversés à l’association G4 qui réalise les rêves d’enfants malades. (Le Matin)

Créé: 16.09.2016, 06h46


Sondage

Tarifs médicaux revus à la baisse: peut-on espérer payer moins son assurance-maladie?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.