Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 03:09

Récompense Cosey nommé Chevalier des Arts et des Lettres

L'auteur vaudois de bande dessinée a reçu son titre aujourd'hui à Angoulême.

Cosey lorsqu'il a reçu son Grand Prix 2017 à Angoulême.

Cosey lorsqu'il a reçu son Grand Prix 2017 à Angoulême. Image: Yohan BONNET / AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l'occasion du 45e Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême, la Ministre de la Culture et de la Communication, Françoise Nyssen, a remis l'insigne de Chevalier des Arts et des Lettres à Cosey.

Lauréat du Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2017, l'auteur vaudois de bande dessinée, Bernard Cosendey de son vrai nom, a reçu sa décoration aujourd'hui à 12 h 30.

Né le 14 juin 1950 à Lausanne, Cosey entame sa carrière à la fin des années 1960 auprès de son compatriote Derib, auteur de la série Yakari. Figurant parmi les lauréats d’un concours organisé par le journal Spirou, il signe en 1969 une couverture pour l’hebdomadaire. Dessinant par la suite pour différents journaux, il crée en 1975 dans les pages de «Tintin» un personnage auquel il va se lier durablement: «Jonathan». Il a aussi collaboré avec le journal 24 heures, et a reçu le Prix Saint-Michel Avenir en 1976, puis en 1979, à seulement 29 ans, le Grand Prix Saint-Michel.

Créé: 25.01.2018, 15h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.