Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:40

Cuisine La meilleure, c'est elle !

Après sept mois de concours, le premier championnat romand des cuisiniers amateurs a sacré samedi à Vevey la Genevoise Silvia Coehlo.

Silvia Coelho, tout sourire malgré la pression.

Silvia Coelho, tout sourire malgré la pression. Image: Jean-Guy Python

Tous les candidats ont subi le stress du chrono et les mains qui tremblent au moment du dressage. (Image: Jean-Guy Python)

Le jury était formé des chefs Florian Emonetet Didier Sidot et de la première candidate suisse à «Masterchef», Diane Freymond.
(Image: Jean-Guy Python)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

 «C’est fantastique, je suis tellement heureuse! Je n’aurais pas une seconde imaginé gagner ce concours.» Hier après-midi, 24 heures après avoir gagné le championnat romand des cuisiniers amateurs, Silvia Coehlo semblait avoir encore du mal à y croire. A l’issue de sept mois de concours, avec des qualifications et des demi-finales cantonales avant la grande finale samedi à Vevey, la Genevoise a remporté le «Masterchef» romand.

Ses noix de Saint-Jacques à la courgette et à l’orange ont séduit le jury exigeant composé des cuisiniers professionnels Didier Sidot et Florian Emonet et de la première candidate suisse à «Masterchef», Diane Freymond. En septante minutes, les 7 finalistes devaient proposer un plat à base du produit imposé et connu, la Saint-Jacques, de deux ingrédients imposés mais mystères, les pignons et la pomme de terre vitelotte, et de deux aliments libres à aller chercher au rayon fruits et légumes mais pour moins de 5 francs.

Menu complet tous les soirs

«Je me suis entraînée à la maison en essayant d’inventer des recettes avec des Saint-Jacques, mais le stress et la pression au moment du concours ça n’a rien de comparable. On avait tous les mains qui tremblaient. Quand on nous a annoncé qu’il restait 5 minutes, c’était vraiment tendu. En plus je n’avais jamais cuisiné de vitelotte. J’ai décidé d’en faire des chips mais sans trop savoir ce que ça donnerait.» Mais si elle n’imaginait pas une seconde gagner le concours, la cuisinière amateure était tout de même contente de son assiette au moment du compte à rebours final. «Franchement, je sentais que je présentais quelque chose de bien. Donc je me suis dit que je n’avais pas de déception à avoir quoi qu’il arrive.»

Travaillant dans la boutique de vélos de son mari, Silvia est bien loin du monde de la gastronomie, même si en vraie passionnée elle met un point d’honneur à cuisiner tous les jours. «Chaque soir, je prépare à ma famille un souper avec une entrée et un dessert, j’y tiens. Alors ça permet de s’entraîner. Mais c’est mon tout premier concours de cuisine, je ne pensais jamais le remporter.»

Un succès qui a donné à la Genevoise des envies de perfectionnement. Grâce à son succès, elle a remporté un cours de cuisine avec Benoît Violier, rien que ça, et un repas gastronomique à Crissier. «J’ai envie de prendre des cours, mais je ne sais pas encore si j’ai envie de changer de voie professionnelle.»

Quant aux finalistes malheureux de ce championnat romand des cuisiniers amateurs, ils pourront se consoler en perfectionnant aussi leur pratique en compagnie du très rock’n’roll Norbert Tarayre. Quant aux amateurs qui voudraient prendre la place de Silvia Coehlo l’année prochaine, les pré-inscriptions sont ouvertes.

Créé: 24.11.2014, 12h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.