Vendredi 3 juillet 2020 | Dernière mise à jour 14:32

Angleterre David Grohl défend des rockers «trop bruyants»

Le leader des Foo Fighters soutient un groupe local empêché de répéter.

David Grohl sur scène à Charlotte, en Caroline du Nord, le 6 septembre 2012.

David Grohl sur scène à Charlotte, en Caroline du Nord, le 6 septembre 2012. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les jeunes membres d'un groupe de rock britannique ont obtenu mercredi un appui inespéré: David Grohl, chanteur des Foo Fighters et ancien de Nirvana, a écrit à leur région qui interdit leurs répétitions jugées «trop bruyantes».

Le musicien américain a écrit au conseil local de Cornouailles, dans le sud-ouest de l'Angleterre, après que les quatre adolescents du groupe Black Leaves of Envy lui demandent de plaider leur cause pour le moins singulière dans un pays qui a donné naissance aux Beatles et aux Rolling Stones.

Ce jeune groupe inconnu n'a pas pu pratiquer depuis des mois car le conseil local le menace d'amendes salées s'il outrepasse le seuil de pollution sonore fixé à une quarantaine de décibels.

«C'est surréaliste!»

«C'est un peu la même histoire que Nirvana, des jeunes musiciens qui commencent à jouer dans un garage», a expliqué à l'AFP Adam Jones, 17 ans, chanteur et guitariste du groupe britannique.

«C'est surréaliste! Nous avons envoyé une lettre (à David Grohl) pour lui demander son soutien (...) et nous étions tous sous le choc quand nous avons vu sa réponse», a-t-il ajouté.

Ex-batteur de Nirvana, groupe phare de la scène grunge du début des années 90, à la barre aujourd'hui des Foo Fighters, Grohl a écrit au conseil local avec un trémolo dans la plume.

Développer son talent

«Pour les musiciens qui n'ont pas les ressources pour répéter dans des studios professionnels, un garage ou un sous-sol sont les seuls lieux pour développer leur talent et leur passion», souligne David Grohl dont les «Foo Fighters» répètent dans un entrepôt magnifique dans la vidéo de la chanson «Walk».

«Pour votre groupe local Black Leaves of Envy, et pour les prochaines générations de musiciens qu'il pourrait inspirer, je vous demande de reconsidérer vos restrictions sur le volume sonore dans leur lieu de répétition», un garage, fait-il valoir dans cette lettre diffusée sur les comptes du groupe dans les médias sociaux.

Il n'a pas été possible de joindre mercredi soir le conseil de Cornouailles pour commenter la lettre de la star américaine du rock.

(afp/nxp)

Créé: 23.03.2016, 23h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.