Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 20:00

Viral Le défi de la chaise: seules les femmes peuvent le relever!

Pour des raisons anatomiques, les hommes seraient moins aptes à réussir le «chair challenge», défi devenu tendance sur les réseaux sociaux.

Vidéo: lematin.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

D'étranges vidéos sur lesquelles hommes et femmes tentent de soulever une chaise, la tête appuyée contre un mur déferlent depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux. Il s'agit en réalité du défi de la chaise, le «chair challenge» devenu viral pour une raison étonnante. Seules les femmes y parviendraient!

Concrètement, le jeu consiste à se tenir à une distance égale à deux fois la taille de son pied d'un mur, poser sa tête contre ce dernier en abaissant son dos pour former un angle droit, prendre une chaise à deux mains, plaquer l'assise contre son buste et se relever. La plupart du temps, les hommes restent bloqués.

Si la gent féminine a plus de facilité que les hommes, l'explication serait scientifique, selon le médecin portoricain Juan Rivera.

En cause? La masse abdominale en moyenne plus importante chez les hommes, mais aussi le centre de gravité situé un peu plus bas chez les femmes.

Le défi, lancé en 2009 sur YouTube redevient populaire dix ans plus tard sur les réseaux sociaux.

Laura Juliano

Créé: 05.12.2019, 19h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.