Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 11:29

jeu vidéo Dix huit façons de revenir dans «Sunset Overdrive»

Les créateurs de «Ratchet & Clank» relâchent leurs zygomatiques et tendent les nôtres dans un jeu bondissant jusqu'à l'absurde.

La bande-annonce du jeu, version E3 2014. (Video: DR)

Dix huit façons de ressusciter dans «Sunset Overdrive». (Video: IGN)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En regardant du coin de l'œil les jeux Ratchet & Clank (sur PS2 et PS3), on sentait bien que les créateurs californiens du studio Insomniac Games brûlaient d’exprimer un humour plus adulte. Mais un contrat étant un contrat et la cible étant la cible, il fallait bien modérer ses délires.

Les voilà encouragés à laisser parler leurs bas instincts par Microsoft, toujours en quête d’exclusivités pour la Xbox One et sans doute ravis de détourner du droit chemin un studio longtemps chasse gardée de l’écurie Sony. Ces derniers se lâchent donc dans «Sunset Overdrive». Ce jeu d’action se situe dans un monde ouvert de la dimension d’une métropole – Sunset – dans laquelle une nouvelle boisson énergisante mal dosée transforme la population en monstres boursouflés. Monstres qu’il s’agit d’éliminer avec des armes délirantes tout en étant le héros le plus acrobate de l’histoire du jeu vidéo (ou presque, il peut y avoir débat).

Irrévérence soignée

Dire que Sunset Overdrive se vautre dans la fange d’un humour bas de plafond serait cependant exagérer la moindre. Disons que l’idée pourrait avoir germé chez un jeune adulte qui n’aurait pas oublié de meubler son esprit avec quelques lectures et certaines références télévisuelles, cinématographiques voire vidéoludiques. Il flotte ainsi un parfum d’irrévérence soignée qui n’épargne personne, pas même les personnages conscients d’être des poupées de pixels dans un jeu vidéo crétin. Pour preuve n’hésitez pas à visionner les 18 façons de ressusciter imaginées par ses concepteurs et aimablement compilées par le site IGN.

Pour cette raison essentielle, on adore se vautrer dans cet univers criard, insolite et grandiose. Même si «Sunset overdrive» nous a confrontés assez vite à notre niveau d’incompétence lors des missions à exécuter dans un temps trop sévèrement imparti à nôtre goût.

Sunset Overdrive, Insomniac Games, disp. Sur Xbox One, sortie le 31 octobre 2014.

Créé: 29.10.2014, 12h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.