Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 13:54

Viêt Nam Dans ce fast-food, on peut manger un Coronaburger

C'est pour amuser son petit garçon qu'un restaurateur de Hanoï a créé un hamburger ayant la forme du fameux virus qui terrorise la planète entière.

Hoang Tung vous présente son Coronaburger.

Hoang Tung vous présente son Coronaburger. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Mon petit garçon de 10 ans en avait marre des mauvaises nouvelles. Alors, pour l'amuser, j'ai créé le Coronaburger.» Hoang Tung, restaurateur à Hanoï, est donc passé à l'action et a préparé à son enfant l'étrange sandwich.

Outre sa forme de virus, le pain a une couleur légèrement verdâtre, ceci grâce à du jus d’épinards mélangé à la pâte. Et face au succès remporté auprès de son fiston, le chef a décidé de proposer le Coronaburger à la carte de son restaurant.

Hoang Tung espère attirer les clients dans son restaurant. Pas certain que ça marche. (AFP)

«Ça prend plus de temps et d’ingrédients de faire le Coronaburger, mais comme c’est un nouveau produit, nous gardons un prix bon marché (environ 2,50 francs)», explique Hoang Tung au South China Morning Post.

Avec son nouveau sandwich, l'homme espère attirer les clients, ces derniers se faisant rares, depuis le début de la crise sanitaire.

L.S.

Créé: 30.03.2020, 06h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.