Lundi 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour 11:05

Aïe Grégoire Furrer: «Montreux a la pire saison culturelle au monde»

Le patron du Montreux Comedy dénonce le manque de vision concernant les événements organisés dans la ville, malgré un budget de 1,2 million de francs. Il aimerait que les choses changent rapidement!

Grégoire Furrer dit qu'«il faut trouver une solution maintenant et pas dans dix ans!»

Grégoire Furrer dit qu'«il faut trouver une solution maintenant et pas dans dix ans!» Image: Montreux Comedy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Grégoire Furrer a poussé un gros coup de gueule dans l'émission «Sur Les Pas» diffusée sur La Première ce 21 novembre. Le patron du Montreux Comedy est dépité, à chaque fois qu'il passe devant le Centre de Congrès de Montreux, par le manque de vision des personnes responsables des événements de la ville.

«On a la pire saison culturelle au monde qui coûte 1,2 million au contribuable de la Rivieria. C'est un scandale pour quinze dates! Cela fait quinze ans que je dénonce ce projet», s'exclame-t-il, excédé, avant de préciser: «Il faut réagir tout de suite et pas dans dix ans.»

Il dit se souvenir que les problèmes ont commencé en 1990. «C'était le début de la fin. Collectivement, Montreux a lâché la vision événementielle des anciens.» Claude Nobs faisait encore bouger les choses, mais la ville ne voulait pas d'«un deuxième, ni d'un troisième ou quatrième Claude». «Il était là, il faisait partie des meubles. On allait le garder et faire avec. Mais surtout, on ne voulait rien d'autre. Pour moi, c'était l'effondrement», confie-t-il. A partir de là, c'était l'érosion pendant trente ans. «Pour finalement arriver à son climax en 2019, quand la population montreusienne a refusé la rénovation du Centre de Congrès», dit-il.

Place aux jeunes

Il met en partie la faute sur le conseil d'administration. «Il y a des gens aujourd'hui qui doivent passer la main. L'avenir du Centre de Congrès ne sera pas incarné par les membres actuels du conseil d'administration. La plupart sont à la retraite, ce sont des personnes qui ont été des sommités dans les années 1970 - 1980. Le monde a changé. Ils doivent démissionner et faire la place aux jeunes. Il faut aller chercher du monde pour relancer tout ça», déclare-t-il.

Il ajoute que l'organisation est devenue aussi plus compliquée: «Aujourd'hui, si vous voulez faire un événement à Montreux vous devez parler avec cinq ou six personnes: le Centre de Congrès, l'office du tourisme, la commune, les hôteliers... Tout le monde devant est d'accord, mais par-derrière tout le monde pense à ses intérêts.»

«Claude Nobs doit se retourner dans sa tombe»

Lui-même membre du conseil de fondation de la Fondation de la Saison Culturelle de Montreux, Grégoire Furrer est halluciné par les méthodes employées. «Ils s'arrangent pour prendre des décisions à des dates où je ne suis pas là, car ils savent que je ne suis pas d'accord avec eux. Je trouve ça absolument scandaleux. Ce n'est pas possible que Montreux, qui est la ville du Jazz et du Montreux Comedy, n'offre que ça. Claude Nobs doit se retourner dans sa tombe lorsqu'il voit l'affiche de la saison culturelle. Ce n'est pas possible!», conclut-il.

FDA

Créé: 21.11.2019, 12h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.