Lundi 24 juin 2019 | Dernière mise à jour 12:41

Drôle Les maisons du futur imaginées dans le passé

Dans les années 1900, voici à quoi l'on pensait que nos maisons ressembleraient aujourd'hui... Utopiste ?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De drôles de prédictions...

Dans un projet de reconstruction de la vision que l'être humain avait de l'avenir il y a 100 ans, Angie's List s'est associée à Neomam Studios.

Sept des idées futuristes les plus excentriques que les gens avaient concernant nos futures maisons ont été réalisées de manière réaliste.

Une équipe de chercheurs et d’artistes a rassemblé des concepts de maisons inspirés par la science-fiction et imaginés par nos ancêtres, à partir de différentes décennies du XXe siècle.

«Parfois, astucieux, parfois idéaliste, souvent absurde, réfléchir aujourd'hui à ces rêves de la façon dont nous aurions pu vivre crée un sentiment de nostalgie pour cette innocence perdue», note Angie's List.

Découvrez un magnifique univers de science-fiction, sur lequel nous sommes peut-être encore un peu en retard. (Le Matin)

Créé: 26.05.2019, 12h25


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.