Lundi 30 mars 2020 | Dernière mise à jour 05:15

Carnet noir Mme Carven, doyenne de la haute couture, s'est éteinte

Marie-Louise Carven, fondatrice de la maison Carven et doyenne de la haute couture française, est décédée lundi à Paris à l'âge de 105 ans, a annoncé son entourage.

Marie-Louise Carven.

Marie-Louise Carven. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Elle s'est éteinte ce matin à son domicile», a déclaré Catherine Degueldre, secrétaire de l'association Grog-Carven, fondée par la créatrice.

Née Carmen de Tommaso, elle s'était rebaptisée Carven en lançant sa maison de couture en 1945. La créatrice a incarné le chic insouciant et gai d'après-guerre, dessinant des robes pleines de fraîcheur pour les femmes de petite taille, comme elle.

Elle avait connu son premier grand succès avec une robe de coton rayée blanc et vert à la taille de guêpe, qui a imposé le «vert Carven», couleur fétiche de la maison.

Elle avait abandonné la création en 1993, dans sa 84e année.

La griffe, passée entre plusieurs mains et aujourd'hui présidée par Henri Sebaoun, a abandonné la couture pour se recentrer sur le prêt-à-porter, confiant en 2009 les rênes de la création à Guillaume Henry.

Le trentenaire a relancé la marque avant de rejoindre Nina Ricci en janvier dernier, passant le relais au duo Adrien Caillaudaud et Alexis Martial, côté collections féminines, et à Barnabé Hardy pour la mode hommes.

Mme Carven était veuve de Philippe Mallet, frère de l'architecte Robert Mallet-Stevens, puis du collectionneur suisse René Grog. Elle a légué au musée du Louvre et au musée Guimet une collection de meubles et d'objets d'arts du XVIIIe. Elle a aussi fait don de ses collections de haute couture, soit 80 créations, au Palais Galliera à Paris, qui abrite un musée de la mode.

(afp/nxp)

Créé: 08.06.2015, 18h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.