Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 02:24

Musique Cette année, c'est le Montreux rock festival

Du 29 juin au 14 juillet, les rives du Léman vont vibrer au son des guitares. Morceaux choisis dans la programmation de cette 52e édition.

Un Club de jazz tout neuf!



«Nous avons décidé de dédier complètement le Petit Palais à l’univers du jazz» raconte le boss du festival à propos de la House of Jazz. Ce lieu abritera le nouveau Montreux Jazz Club, qui passera ainsi de 300 à 600 places, avec un confort supérieur notamment en termes de vision de la scène, grâce à des gradins. «ll y avait des artistes que l’on ne pouvait pas programmer parce que structurellement il n’y avait pas la place. Un bon exemple, c’est la Suissesse
Jaël.


Jaël

Elle est mon coup de cœur et ça fait un moment que je voulais la faire venir au festival, mais je n’avais pas la structure pour la placer avec son orchestre symphonique.» (Elle a sorti un disque de reprise de son ancien groupe, Lunik, en symphonique). «Pareil pour John Cale du Velvet Underground, on n’aurait pas pu le voir dans l’ancien club», explique Mathieu Jaton. Un des autres objectifs était aussi de rendre la salle plus accessible aux plus jeunes, en termes de prix et de programmation. «Pour la nouvelle génération d’artistes jazz et pour la nouvelle génération de public, parce que le jazz, ce n’est pas que pour les vieux!»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En s’asseyant avec Mathieu Jaton dans les jardins du Petit Palais, qui abritera la toute fraîche House of Jazz, on est obligé de parler rock. Car il jalonne cette 52e édition du Montreux Jazz Festival!

Le directeur s’amuse: «Oui, on m’a beaucoup demandé si je voulais donner cette tonalité au festival cette année. Alors je répondrai oui et non! Non, parce que tout dépend des tournées, mais cette année il se trouve qu’il y avait beaucoup de rockers sur la route. Et oui, parce que l’on a voulu pousser le bouchon jusqu’au bout. Quand on a eu Queens of the Stone Age et Nick Cave pour sa 1re à Montreux, on aurait pu se dire qu’on avait assez de rock, mais non! Alors on a encore été chercher Iggy Pop, Billy Idol, Hollywood Vampires, Gojira et Alice in Chains.»

L’an dernier, il y avait plus de femmes, plus de soul, mais pour ce cru 2018, le boss assume ce «Montreux rock festival» et ajoute en citant Claude Nobs: «On ne fait pas une programmation comme on fait une liste de courses!»

Le rare Jack White

Parmi ceux qui font rugir les grattes, le coup de cœur vient de Detroit, mais officie à Nashville. Mathieu Jaton exulte: «Ça faisait un moment que j’attendais Jack White, parce qu’on l’a eu avec les Raconteurs et les Dead Wheather. On appelait son agent, il nous disait: «Il ne tourne pas, il ne fait rien.» Mais cette année, c’était la bonne.» C’est qu’avec le temps, une histoire s’est créée entre White et le festival. «Je me souviens d’un moment au Chalet, ou nous étions assis sur un tapis avec Claude et Jack. Il fouillait dans les vinyles, il sortait tout. Je pense que ça, ça aide à avoir ce genre d’artistes rares», ajoute le boss qui, comme son coup de cœur, se dit: «sound freak»!

Quant à l’opening act qui précédera le concert de l’ex White Stripes, il n’est pas encore annoncé. «Comme Jamiroquai, ce sont des artistes avec un tel univers propre qu’ils ont carte blanche. C’est lui qui décidera. Après, on aime aussi la complémentarité des plateaux. Et il y en a plein dans cette programmation. Pour une soirée comme Nine Inch Nails, on a adoré l’idée de programmer Gary Numan avec. Tout est lié, il y a un respect entre les groupes. Même entre Paolo Conte et Étienne Daho, il y a une connivence». Une affiche 2018 qui racontera forcément des histoires dans toutes ses salles et dans tous les genres. Car il n’y aura pas que du rock, à l’image des venues de Charlotte Gainsbourg, Tyler The Creator, Avishai Cohen ou encore Jamie Cullum. Sans oublier la prog du gratuit, qui sera annoncée le 31 mai!

Créé: 18.04.2018, 07h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.