Dimanche 5 juillet 2020 | Dernière mise à jour 20:03

Musique Le chanteur de Rammstein «déteste le bruit»

«Je déteste le bruit. Je déteste le bavardage. Je m'y expose, ce qui relève du pur masochisme. Ensuite je dois m'en protéger. Le bruit rend fou. On en meurt», confie Thilo Lindemann à un journal allemand.

Thilo Lindemann, le chanteur du groupe de rock allemand Rammstein.

Thilo Lindemann, le chanteur du groupe de rock allemand Rammstein. Image: DR- RCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chanteur du groupe de rock allemand Rammstein, Thilo Lindemann, 49 ans, déclare "détester le bruit" et se retirer souvent à la campagne pour écouter la nature, dans un entretien publié vendredi par le journal Süddeutsche Zeitung.

"Je déteste le bruit. Je déteste le bavardage. Je m'y expose, ce qui relève du pur masochisme. Ensuite je dois m'en protéger. Le bruit rend fou. On en meurt", déclare le chanteur au supplément magazine du journal, qui consacre 30 pages à ce groupe qui est le plus gros vendeur allemand d'enregistrements à l'étranger.

Thilo Lindemann, qui dit avoir un appartement à Berlin, où le groupe s'est formé en 1994, explique que la capitale allemande le "tire parfois vers le bas".

"C'est pourquoi je vis très souvent dans mon village, dans le nord, entre Schwerin et Wismar. Beaucoup de mes amis qui sont avec moi ici vivent aussi là-bas", explique le musicien, interrogé en marge d'une tournée aux Etats-Unis et au Canada.

Dans ce village il dit retrouver sa "grande famille": sa mère, sa fille et son petit-fils "le petit Fritz".

"Je pêche. Je chasse. Je regarde fixement le lac. La nuit je dors la forêt et ouvre les oreilles. J'entends la nature. C'est merveilleux ce que tu peux entendre la nuit en forêt. C'est d'une beauté indescriptible", lâche le chanteur dont le groupe reste controversé en Allemagne pour ses mises en scène, accusé d'avoir recours à l'esthétique nazie.

La presse allemande a longtemps suspecté Rammstein de sympathie avec l'extrême droite.

"Rammstein n'a pas une histoire à l'extrême droite, mais bien à gauche. Nous nous sommes fait casser la gueule par les skinheads", assure Richard Kruspe, un des guitaristes du groupe. (afp/nxp)

Créé: 06.07.2012, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.