Dimanche 20 août 2017 | Dernière mise à jour 22:30

Montreux Jazz Au coeur de la nuit avec George Benson

On ne compte plus le nombre de fois où on l’a vu jouer à Montreux.

George Benson, Ibrahim Maalouf
Jeudi 13 juillet, Auditorium Stravinski.
Prix: 115 fr./325 fr.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pourtant, à chacun des retours de George Benson sur la scène de l’Auditorium, on ne peut que constater que les années n’ont toujours pas d’impact sur l’homme à la moustache fine et aux yeux d’amande.

C’est à 43 ans, en 1986, que le natif de Pittsburgh découvre le Festival de jazz. Un grand cru: Andy Warhol et Keith Haring se sont unis pour dessiner l’affiche, tandis que Wayne Shorter (avec Jim Hall et Michel Petrucciani), Miles Davis ou Eric Clapton & Friends (dont Phil Collins à la batterie) investissent le Casino. George Benson est attendu: il a déjà reçu 8 Grammy Awards (10 aujourd’hui) et, bien sûr, sorti son fameux «Give Me The Night». Mais c’est sans doute son cinquième passage, en 1991, qui va le plus marquer le public de Montreux. Attendu le 17 juillet, il monte pourtant sur scène la veille pour jouer aux côtés de Ray Charles. Là, il est plongé dans les yeux de Chaka Khan, lui soufflant les paroles de «This Masquerade» qu’elle ne connaît pas.

Pour la nouvelle apparition de George Benson à Montreux, le 13 juillet prochain, c’est l’ombre d’Al Jarreau qui devrait planer sur le Stravinski. Le chanteur, décédé le 12 février dernier, avait joué plus d’une fois avec le guitariste. Ce dernier ne devrait donc pas manquer de lui rendre hommage.

La bête de scène Maalouf

Lui n’a pas encore remporté autant de trophées que Benson, mais on mise volontiers sur lui pour les années à venir, depuis qu’il a décroché, en 2014, une Victoire de la musique pour un album entièrement instrumental. C’est le virtuose Ibrahim Maalouf. L’artiste, dont la particularité est de jouer sur une trompette à quatre pistons inventée par son père dans les années 1960 pour interpréter la musique orientale, démontrera qu’il est surtout une bête de scène. Un «détail» à prendre en compte si on hésite à réserver sa place… (Le Matin)

Créé: 15.06.2017, 06h55


Sondage

Les conditions inhumaines de récolte de certains produits influencent-elles votre consommation?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.