Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:17

Clip 6/7 Eddy de Pretto, le masque et la plume

Le Français sera le 11 juillet à Montreux. Gros plan sur sa vidéo de «Random», où le surdoué de l'écriture parle de ses mensonges et de ses autres soi.

«Random» d'Eddy de Pretto, réalisé par Thibaut Grevet et l'agence Frenzy.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un cube de béton et Eddy de Pretto enfermé à l'intérieur en tenue orange, tel un prisonnier, c'est tout ce qui constitue la vidéo de «Random», dévoilée en janvier 2019. Du moins au début. Car après vingt-cinq secondes apparaît alors un effet visuel d'une efficacité redoutable: le chanteur porte un masque de lui-même. Travaillé numériquement le visage est retourné, lissé, les yeux disparaissent.

D'autres soi

Le travail du réalisateur Thibaut Grevet et de l'agence Frenzy traduisent les mensonges et les masques qu'évoque Eddy de Pretto dans ses paroles: «Souvent je mens pour faire croire à mon dedans / Qu'il vit démesurément et qu'il peut même plaire à plein temps». Le cube gris symbolise la société de paraître et d'illusion et Eddy cherche à s'en échapper en s'inventant d'autres soi.

Après l'album «Cure», l'un de nos coups de cœur de l'année 2018 et dont est aussi issu le single «Random», le natif de Créteil est retourné en studio au printemps en vue d'un 2e disque. On espère en découvrir des extraits dans son show qui mêle chanson française à la Brel et hip-hop. Rendez-vous le jeudi 11 juillet au Montreux Jazz Lab.

Créé: 19.06.2019, 19h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.