Mardi 23 janvier 2018 | Dernière mise à jour 20:08

Musique France Gall a été inhumée

Icône des sixties et machine à tubes dans les années 80, la star s'est éteinte dimanche à 70 ans.

France Gall reposera dans le caveau familial auprès de son époux Michel Berger et de leur fille Pauline.

France Gall reposera dans le caveau familial auprès de son époux Michel Berger et de leur fille Pauline. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La chanteuse française France Gall a été inhumée dans l'intimité vendredi à Paris en présence de ses proches. Plusieurs centaines de fans sont restés massés à la porte du cimetière Montmartre, a constaté l'AFP. Parmi les personnalités présentes, la comédienne Jane Birkin, le musicien Matthieu Chedid ainsi que le photographe Yann Arthus-Bertrand.

Le cortège, formé du corbillard et de sept véhicules aux vitres fumées où avaient pris place la famille et les proches, est arrivé à 16 heures sous les applaudissements de la petite foule massée à l'extérieur.

Dans le caveau familial

Icône des sixties et machine à tubes dans les années 80, gagnante de l'Eurovision en 1965 avec «Poupée de cire, poupée de son», la star s'est éteinte dimanche à 70 ans, suscitant une pluie d'hommages en France et à l'étranger.

Ses fans ont pu lui rendre hommage mercredi et jeudi au funérarium de Nanterre (région parisienne) où son cercueil, entouré de roses, était exposé sur la musique d'une de ses chansons cultes, «Ella, elle l'a».

France Gall reposera dans le caveau familial, une tombe recouverte d'une «maison de verre», auprès de son époux Michel Berger et de leur fille Pauline, décédée à 19 ans de la mucoviscidose. (ats/nxp)

Créé: 12.01.2018, 20h26


Sondage

Regardez-vous la météo à la télévision?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.