Mercredi 24 octobre 2018 | Dernière mise à jour 02:02

Musique Jacques Brel sera célébré 40 ans après sa mort

Deux concerts de Jacques Brel, monument de la chanson française, seront remis au goût du jour pour marquer le 40e anniversaire de sa mort.

La projection en hommage à l'artiste est baptisée: «Brel, Ne nous quitte pas».

La projection en hommage à l'artiste est baptisée: «Brel, Ne nous quitte pas». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les versions restaurées de deux concerts de Jacques Brel, celui de Knokke-Le-Zoute en 1963 et ses adieux à l'Olympia à Paris en 1966, seront projetées dans 170 salles de cinéma en France, Belgique et Suisse mardi soir l'occasion du 40e anniversaire de la mort du chanteur belge.

C'est la première fois que le public pourra découvrir ces deux films «avec son et image restaurés», a précisé à l'AFP une porte-parole de la Fondation Jacques Brel, qui coorganise l'événement avec Pathé Live (groupe Pathé) et Universal Music.

Né à Bruxelles le 8 avril 1929, l'interprète de «La Valse à Mille temps» et du «Plat Pays» est décédé à Bobigny, près de Paris, le 9 octobre 1978, quelques mois après été rapatrié malade des îles Marquises.

S'il a continué ensuite à enregistrer des disques en studio et à tourner au cinéma, Brel avait quitté la scène musicale au printemps 1967, à l'issue d'une tournée dont l'étape à l'Olympia, en octobre 1966, est restée un des moments les plus forts.

Dernier récital

«Ce dernier récital restera marqué à jamais dans l'histoire de la célèbre salle» parisienne, estime la fondation qui gère l'héritage du chanteur depuis Bruxelles.

Quant au concert de Knokke-Le-Zoute, station huppée de la côte belge, c'est là qu'il a interprété pour la première fois sa chanson «Madeleine», le 23 juillet 1963, poursuit un communiqué présentant les célébrations de mardi.

Baptisée «Brel, Ne nous quitte pas», la projection des deux films, d'une durée totale de 100 minutes, est organisée à 19h30 dans les cinémas Pathé, Gaumont, Kinépolis, Cinéville, Megarama, dans de nombreuses salles indépendantes et à la fondation Brel à Bruxelles, est-il précisé.

Cette fondation créée en 1981 dans la capitale belge pour gérer l'héritage du chanteur est animée par France Brel, une des filles nées de son union avec son épouse «Miche». Les informations sur les lieux de projection sont disponibles sur le site //pathelive.com/brel-ne-nous-quitte-pas. (afp/nxp)

Créé: 05.10.2018, 17h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.