Lundi 30 mars 2020 | Dernière mise à jour 21:26

Royaume-Uni Des lunettes rondes de John Lennon s'arrachent

Les lunettes ont été mises aux enchères par Alan Herring, chauffeur de Ringo Starr et George Harrison, deux des quatre membres des Beatles, à la fin des années 60.

Les lunettes avaient été abandonnées sur la banquette arrière d'une voiture en 1968.

Les lunettes avaient été abandonnées sur la banquette arrière d'une voiture en 1968. Image: Sotheby's

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une paire des iconiques lunettes de soleil rondes ayant appartenu à John Lennon a été adjugée vendredi 137'500 livres (165'000 euros), plus de 20 fois le prix estimé, lors d'une vente aux enchères en ligne par Sotheby's, à Londres.

Ces lunettes avaient été mises en vente par Alan Herring, chauffeur de Ringo Starr et George Harrison, deux des quatre membres des Beatles, à la fin des années 60. Elles avaient été abandonnées sur la banquette arrière d'une voiture en 1968.

M. Herring a raconté avoir un jour récupéré Ringo Starr, George Harrison et John Lennon et avoir «conduit les garçons au bureau». «Lorsque John est sorti de la voiture, j'ai remarqué qu'il avait laissé ses lunettes de soleil sur le siège arrière et qu'un verre et une tige s'étaient détachés».

«J'ai demandé à John s'il voulait que je les répare. Il m'a dit : ne t'inquiète pas c'est juste pour le style! », a raconté l'ancien chauffeur, ajoutant: «Je ne les ai jamais réparées, je les ai simplement gardées telles qu'elles étaient, comme John les avait laissées.»

Lunettes de soleil mythiques

D'autres reliques du célèbre groupe britannique étaient aussi proposées aux acheteurs, comme un collier en perles avec des clochettes ayant appartenu à George Harrison, vendu 10'000 livres sterling (12'000 euros).

«John Lennon et ses emblématiques lunettes de soleil rondes sont indissociables. (...) Elles sont les lunettes de soleil les plus mythiques de l'histoire du rock and roll», a déclaré dans un communiqué Gabriel Heaton, spécialiste des livres et manuscrits à Sotheby's. «Un demi-siècle après le pic de la Beatlemania , les objets liés au groupe restent plus populaires que jamais», a-t-il observé. (afp/nxp)

Créé: 13.12.2019, 18h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.