Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:58

Musique Mesdames, Messieurs: voici Stefanie Heinzmann!

Elle est née à Viège (VS), elle a 26 ans, elle cartonne outre-Sarine et débarque enfin sur nos ondes romandes. Coup de fil avec la chanteuse qui vient de sortir «Chance of Rain».


Devil on my Shoulder

«Chance of Rain», album disponible. Distribution Universal.

En concert à la One FM Star Night de l’Arena, le 22 mai.

Trois titres en vitesse

VOTRE CHANSON D’ENFANCE
«Rivers Of Babylon» de Boney M.

VOTRE CHANSON DU MOMENT
«Different People» de Biffy Clyro

VOTRE CHANSON INAVOUABLE
«The Tide Is High» d’Atomic Kitten

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ses précédents disques sont en platine et elle cartonne en Allemagne et outre-Sarine. Pourtant on connaît à peine la pop soul de Stefanie Heinzmann qui a sorti son quatrième album studio ce début d’année. Disque écrit et enregistré entre Nashville, Los Angeles, Londres, Berlin et la Suisse qui n’a rien à envier aux reines du genre, Katy Perry, Joss Stone & Co.

Son single «In The End» est joué sur toutes les radios romandes en ce moment. Une petite victoire pour la Valaisanne sur qui on mise.

Les Romands ne vous connaissent pas. Qui êtes-vous?

Je suis Stefanie Heinzmann, je suis chanteuse et je fais ce job depuis 7 ans. J’avais gagné un tremplin en Allemagne et j’ai fait quelques disques depuis. C’est fou cette barrière extrême entre la Suisse alémanique et la Romandie!

«In the end» passe enfin en radio ici. Heureuse?

C’est vrai? C’est génial! Je suis ravie de l’apprendre, je savais juste que ma maison de disques essayait de le faire passer en radio chez vous. Je suis vraiment, vraiment contente! D’autant plus que sur ma «to do list» je veux apprendre le français et visiter votre belle région.

Il y a beaucoup de sentiments dans vos textes.

Oui! J’aime cette opportunité de mettre mes émotions en musique et que ça se ressente. Etre honnête, les hauts et les bas m’apprennent beaucoup. Je me sens vivante dans les grands huit émotionnels!

Dans «Devil On My Shoulder» vous parlez du diablotin qui pousse à faire des bêtises.

Oui, il est bien là! (Rires.) Il faut son petit ange aussi, celui qui prend soin de vous et vous raisonne. Mais ce petit diable… il est là pour vous pousser à sortir de votre zone de confort. Il a quand même de bonnes idées, tant pis si c’est embarrassant!

Qui est votre idole absolue dans la musique?

C’est dur de choisir parce que les goûts évoluent. Mais mon idole de voix depuis que j’ai 14 ans, c’est Joss Stone. Elle est incroyable. J’ai pu chanter avec elle, un rêve!

Un autre duo de rêve?

J’adore Charlie Winston. Ce serait génial de chanter avec lui, après ça pourrait être cool et intéressant de faire quelque chose avec un rappeur. Je suis ouverte à tout!   C’est votre 4e album à tout juste 26 ans. Vous vous voyez où dans dix ans?

Peut-être que j’aurai des enfants, peut-être que je bosserai dans un bureau ou je chanterai encore. Je laisse tout ouvert, je ne veux rien prévoir, comme ça, je ne me décevrai pas. Je prends volontiers tout ce que la vie me donne.

Vous avez un look. Vous êtes une fashionista?

J’aime les pièces confortables mais qui ont du style. Je travaille de temps à autre avec une styliste. Par exemple sur «The Voice of Switzerland» (elle y était coach avec Stress) ou pour les shootings. On fait du shopping ensemble et après je mélange les pièces selon mes goûts.

Vos piercings et tatouages, vous nous racontez?

C’est l’histoire de ma vie, gravée sur mon corps. Depuis que j’ai 18 ans, j’y écris des souvenirs. J’ai de nouvelles idées, mais j’essaie d’y réfléchir un peu plus longtemps avant d’en ajouter encore. Qui sait, à 40 ans, j’aurai peut-être de meilleures idées!

Vous jouez le 30 mai à Genève, prête?

Pour tout vous dire, je suis super-nerveuse!

Pourquoi?

Ce sera mon premier concert en Suisse romande. Comme je n’ai pas encore eu l’opportunité de présenter ma musique chez vous, je veux que ce soit parfait!

(Le Matin)

Créé: 08.05.2015, 10h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters