Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:02

Nyon (VD) Le Paléo dévoile son nouveau terrain

Contraint de repenser son site en 2020, le festival remplace les scènes des Arches et du Détour par deux autres. Un système de vaisselle consignée sera également mis en place.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est un réaménagement de terrain majeur que découvriront le public du Paléo l'an prochain. Le plus grand depuis 1990, même, précise le festival, qui dévoile aujourd'hui son nouveau site: il gagne de l'espace au nord et deux nouveaux espaces scéniques voient le jour.

L'installation d'un nouveau dépôt pour la compagnie de chemin de fer Nyon-St-Cergue-La Cure a contraint le Paléo à repenser son terrain. Cette construction génère en effet la perte d'une parcelle au nord-est, celle où se trouvent les scènes des Arches et du Détour. Le festival s'y prépare depuis longtemps – il louait des terrains au nord depuis cinq ans. Mais il ne suffit pas de déplacer les infrastructures, comme l'explique Daniel Rossellat.

Interférences sonores

«On devait bouger beaucoup de choses avec un certain nombre de contraintes, d'impératifs et d'objectifs. Il fallait éviter les interférences sonores entre les scènes mais aussi éviter d'envoyer du son sur Trélex, le village le plus proche, tenir compte des voisins et du flux des spectateurs dans un nouvel urbanisme», énumère le patron du Paléo. Il ajoute: «On voulait réussir cela dans un objectif de développement durable, faire plus et mieux.»

Après avoir imaginé toutes sortes de solutions, y compris de déplacer le Village du Monde à l'entrée, le Paléo est arrivé au plan présenté aujourd'hui et qui a rencontré l'adhésion générale de l'organisation.

Nouvelle scène electro?

Ainsi, une scène avec une capacité et une programmation similaires à celle des Arches mais avec une orientation inverse sera installée sur une parcelle au nord du terrain. Les festivaliers pourront choisir son nom au moyen d'un sondage. À proximité de l'entrée du festival, un «nouvel espace scénique» verra le jour. «Il sera thématique avec un aménagement et une décoration particuliers. Ce sera une sorte de petit festival dans le festival», décrit Daniel Rossellat. Serait-ce la scène dédiée à l'electro qu'avait évoquée «24 heures» avant la 44e édition? «On est encore en train de travailler sur le concept et on veut encore prendre du temps pour l'annoncer dans un deuxième temps», botte en touche le boss du Paléo.

À noter que le festival sera très légèrement agrandi par rapport aux précédentes éditions. Sa capacité ne sera cependant pas augmentée.

Vaisselle consignée

Une autre nouveauté va bien changer la vie des festivaliers en 2020: la mise en place d'un système de vaisselle consignée afin de réduire l'usage unique. Ce ne sont donc plus seulement les gobelets qu'il faudra rendre mais aussi les assiettes et les couverts. Un très gros défi, explique Daniel Rossellat: «On n'est pas les premiers à le faire mais sûrement les premiers avec une envergure pareille. On a 130 stands au total. Cela implique une grosse logistique de lavage, de distribution et de récupération.»

Le festival indique aussi vouloir introduire des mesures efficientes, notamment au niveau des transports. «On aimerait que les transports collectifs soient une véritable alternative agréable et fiable pour diminuer le nombre de voitures», précise le directeur. En outre, il veut diminuer de 25% ses émissions de carbone d'ici à la 50e édition (2025), c'est à dire 250 tonnes de moins. «Le Paléo est une ville éphémère – la troisième de Suisse romande – mais c'est aussi un laboratoire extraordinaire pour essayer des choses qui sont probablement beaucoup plus difficiles à mettre en oeuvre dans une ville pérenne. On pense qu'on peut être pionnier dans le domaine.»

Rendez-vous en 2020 pour découvrir si le public adopte facilement le nouvel aménagement et les nouvelles mesures.

Créé: 11.09.2019, 11h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.