Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 10:25

Musique Le saxophoniste Manu Dibango est mort de la Covid-19

Le «Papy Groove» est décédé mardi 24 mars des suites de la maladie provoquée par le nouveau coronavirus. Il était âgé de 86 ans.

L'an dernier, Manu Dibango avait célébré ses soixante ans de carrière avec son «Safari Symphonique» mêlant jazz et musique classique.

L'an dernier, Manu Dibango avait célébré ses soixante ans de carrière avec son «Safari Symphonique» mêlant jazz et musique classique. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le monde de la musique est en deuil: Manu Dibango est mort. La famille du chanteur et saxophoniste camerounais a annoncé, mardi 24 mars, son décès des suites de la maladie provoquée par le nouveau coronavirus. «Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain… C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l'âge de 86 ans, des suites du covid 19», a-t-elle déclaré.

Manu Dibango est la première célébrité mondiale à décéder après avoir contracté le virus. Sa contamination avait été annoncée sur sa page Facebook le 18 mars. «Les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible», indique la famille dans son communiqué.

L'an dernier, Manu Dibango était encore en pleine forme: il avait célébré ses soixante ans de carrière avec son «Safari Symphonique» mêlant jazz et musique classique.

Arrivé à Marseille en 1949 alors qu'il était adolescent, Manu Dibango est notamment célèbre pour la chanson «Soul Makossa», sortie en single en 1972. Le titre a connu un étonnant destin. Ce n'était au départ que la face B d'un 45 tours dont le titre phare était un hymne pour l'équipe de foot du Cameroun à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations.

Repéré par des DJs new-yorkais, «Soul Makossa» a connu mille vies. Il est notamment samplé sur «Wanna Be Starting Something» sur l'album «Thriller» de Michael Jackson et «Don't Stop the Music» de Rihanna. Manu Dibango avait accusé le King of pop de plagiat. Un accord financier avait finalement été trouvé.

Manu Dibango a été fait Chevalier de la Légion d'honneur en 2010.

LeMatin.ch

Créé: 24.03.2020, 09h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.