Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 23:20

clip 5/7 ZZ Top à fond la caisse direction Montreux

Le trio texan joue des mécaniques dans la vidéo de «Sleeping Bag», sortie en 1985. À voir le 2 juillet au Stravinski.

«Sleeping Bag» de ZZ Top.

ZZ Top en concert au Montreux Jazz Festival le mardi 2 juillet (auditorium Stravinski). Avec aussi Kenny Wayne Shepherd Ban.

Billetterie

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On reconnaît bien sûr ZZ Top aux barbes de Billy Gibbons et Dusty Hill. Mais il y a également une chose qui place le trio de Houston dans les groupes cultes: ses clips vidéo, en particulier ceux sortis dans les années 1980.

On aurait pu parler du défilé de jambes de «Rough Boy», des pin-up à la station-service de «Gimme All Your Lovin'», de l'ambiance cocktail de «Sharp Dressed Man» ou encore du magasin de chaussures de «Legs». On a choisi «Sleeping Bag», issu de l'album «Afterburner», sorti en 1985.

À l'intérieur d'une cabane dans les bois, dans une ambiance lugubre, une vieille dame lit une histoire à une gamine. Celle-ci se transforme alors en jeune fille (interprétée par Heather Langenkamp, la Nancy Thompson des «Griffes de la nuit») et les mésaventures commencent. Un duo de malfrats cherche à lui voler un sac de billets de banque, elle s'enfuit et croise la route d'un jeune homme en vélo qui lui vient en aide.

La mort d'Eliminator

La suite se déroule à grands renforts d'effets spéciaux au top de ce qui se faisait dans les années 1980: un pont apparaît puis disparaît, on a droit aussi à une tente de camping invisible et une balle qui se transforme en porte-clé en forme de Z. La clé qui y est accrochée est celle d'Eliminator, le fameux Hot Rod rouge de ZZ Top.

Et c'est le drame, car ce mythique véhicule vu dans presque tous les clips cités plus haut est détruit par deux pelleteuses dans la vidéo de «Sleeping Bag»! Mais miracle, après son enterrement, le Hot Rod à trois bandes réapparaît et devient la navette spatiale que l'ont voit en couverture de l'album «Afterburner».

Culte pour Dave Grohl

«Sleeping Bag», c'est donc du grand délire sur des gros solos de guitare et des synthétiseurs . Pas étonnant que ses premières scènes, tournées par Steve Barron (le fameux clip «Take On Me» de A-Ha, c'est lui), aient inspiré la vidéo «Everlong» des Foo Fighters. Après cette virée rock'n'roll on ne saurait que trop vous conseiller d'aller voir ZZ Top le mardi 2 juillet au Montreux Jazz Festival.

Créé: 13.06.2019, 11h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.