Mardi 24 avril 2018 | Dernière mise à jour 18:08

Israël Un sceau vieux de 2700 ans découvert à Jérusalem

Un sceau en argile datant de 2700 ans et découvert à Jérusalem a été présenté lundi comme une première preuve matérielle de l'existence d'un gouverneur dans cette ville.

Voici le sceau en question.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cet artefact rond de la taille d'un bouton a été trouvé dans un bâtiment sur l'esplanade du mur des Lamentations, dans la Vieille ville de Jérusalem. Il date du sixième ou septième siècle avant notre ère et illustre l'existence d'un dirigeant à Jérusalem, a ajouté l'Autorité dans un communiqué.

Cette période correspond à celle du premier temple juif dans la ville sainte. Sur la pièce figurent deux hommes revêtus de robes se faisant face et se tendant la main, avec ce qui semble être une lune entre les deux mains tendues.

En dessous de cette représentation, une inscription en ancien hébreu indique: «Au gouverneur de la ville», ce qui correspond aux fonctions de maire.

Le sceau était apparemment attaché à une sorte de livraison et servait «de logo ou d'un petit souvenir, envoyé au nom du gouverneur de la ville», a affirmé Shlomit Weksler-Bdolah, qui participe aux fouilles de l'Autorité des Antiquités sur le site du mur des Lamentations.

Découverte très rare

«C'est une découverte très rare», a-t-elle affirmé. Selon elle, ce sceau confirme la mention dans la Bible d'un dirigeant de Jérusalem.

«L'importance de cette découverte réside dans le fait que jusqu'à présent, nous ne connaissions l'expression de gouverneur de la ville que par la Bible», a-t-elle souligné. «C'est la première fois que nous trouvons cette mention dans un contexte archéologique (...).»

Le sceau ne mentionne pas le nom du dirigeant de Jérusalem mais Shlomit Weksler-Bdolah pense qu'il se réfère à la Vieille ville car il a été retrouvé dans le même bâtiment où d'autres artefacts avaient été mis au jour.

Les examens scientifiques qui seront pratiqués prochainement devraient confirmer le lien avec Jérusalem, estime-t-elle.

La lune figurant sur le sceau pourrait illustrer l'existence d'influences étrangères. «Ce qui est intéressant est que la lune est connue comme un objet de culte de cultures avoisinantes», relève-t-elle. (afp/nxp)

Créé: 01.01.2018, 17h06

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Powered by wingit

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.