Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:12

Paris Des statues nues censurées... avec un string

Le sculpteur Stéphane Simon qui exposait ses statues nues de style grec à l'Unesco a été prié de rhabiller ses oeuvres. Une décision d'une stupidité affligeante.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'exposition de statues nues se prenant en selfie, «In memory of me», a récemment été installée au siège de l'Unesco, à Paris.

L'idée du sculpteur Stéphane Simon? Dénoncer la dictature de la perfection engendrée par les selfies, à travers des statues classiques grecques revisitées se prenant en photo, explique BFMTV.

Mais cette exposition qui circule à travers le monde depuis quatre ans a été légèrement adaptée pour ne pas choquer le public parisien: l'Unesco a exigé que Simon cache le sexe de ses représentations! Les statues nues ont donc toutes été affublées... d'un string.

Cette décision totalement stupide a choqué les amateurs d'art qui se demandent si l'on ne va pas maintenant réserver le même sort aux oeuvres classiques. Ou à la peinture, comme «L'origine du monde», de Gustave Courbet...

L.S.

Créé: 30.10.2019, 07h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.