Jeudi 20 février 2020 | Dernière mise à jour 02:01

TV «Télématin»: Bignolas remplacé par Damien Thévenot?

Le nouveau présentateur de l'émission de France 2 n'aurait plus son mot à dire sur le contenu du programme, affirment certains médias français. Va-t-il claquer la porte?

Damien Thévenot (à g.) va-t-il prendre la place de Laurent Bignolas (à d.), lui-même remplaçant de William Leymergie?

Damien Thévenot (à g.) va-t-il prendre la place de Laurent Bignolas (à d.), lui-même remplaçant de William Leymergie?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si l'ambiance semble s'être apaisée en coulisses depuis quelques semaines, après le départ de nombreux chroniqueurs historiques (suite au remplacement de William Leymergie), Télé-Loisirs révèle que le niveau présentateur de «Télématin», sur France 2, Laurent Bignolas, pourrait être en danger.

En effet, depuis plusieurs semaines, la nouvelle productrice de l’émission s’appuie sur sa propre équipe éditoriale au détriment de Bignolas, pourtant féru d’info. Une situation bien différente de Leymergie qui concentrait tous les pouvoirs, précisent nos confrères.

Beaucoup en coulisses interprètent ceci comme un désaveu du nouveau présentateur de «Télématin» dont les audiences sont pourtant bonnes. Il se dit même que son joker, Damien Thévenot, pourrait bientôt le remplacer. Télé-Loisirs reste prudent mais estime que Laurent Bignolas pourrait jeter l'éponge, lassé d'être mal considéré.

L.S.

Créé: 27.01.2020, 09h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.