Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 13:27

Interview Un artiste du Montreux Jazz favori de l'Eurovision

Mahmood est une star en Italie et s'apprête à conquérir l'Europe. Le chanteur, qui viendra en Suisse le 8 juillet, a reçu «Le Matin» juste avant la grande finale de ce soir.

Interview et montage: Fabio Dell'Anna. Tournage et montage: Laurent Flückiger.

Mahmood en concert au Montreux Jazz Festival (Lab) le 8 juillet. Avec aussi Rita Ora. Infos et billetterie: www.montreuxjazzfestival.com

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cela fait plusieurs années que l'Italie a le titre de favori lors de l'Eurovision, sans jamais remporter la compétition. Est-ce qu'avec Mahmood nos voisins transalpins vont enfin y arriver? Il y a de grandes chances. Celui qui a gagné en février dernier le Festival de Sanremo, le concours de chanson le plus célèbre d'Italie, n'a en tout cas plus rien à prouver. Son album «Gioventù bruciata» se vend très bien et sa tournée est un véritable succès. Il passera d'ailleurs au Montreux Jazz Festival le 8 juillet, et occupe en ce moment la tête du classement italien avec le titre «Calipso». Devant sa chambre d'hôtel, on retrouve une file de journalistes. Un signe qui ne trompe pas, l'Italo-Egyptien de 26 ans attire l'attention.

Comment vous vous sentez pour cette dernière ligne droite?

Je vais très bien. A Tel-Aviv, il y a déjà un climat estival et je m'améliore au fur et à mesure des répétitions. J'espère réaliser une belle performance.

Vous avez gagné le Festival de Sanremo. Comment avez-vous réagi à l'annonce de votre nom?

Je n'y croyais pas du tout. J'avais gagné la version jeune (ndlr.: en décembre 2018) et tout s'est déroulé si rapidement. Cela m'a beaucoup ému. Maintenant, je suis ici et mes sentiments ont doublé. J'espère représenter au mieux mon pays.

Votre victoire a fait du bruit en Italie. Certaines personnes ne trouvaient pas normal qu'un artiste aux origines égyptiennes gagne un concours de chansons italiennes. Cela vous a dérangé?

C'est une polémique un peu inutile. Après deux semaines les gens ont vite arrêté d'en parler.

Vous participez à l'Eurovision avec votre chanson «Soldi», qui signifie argent en italien.

Cela ne parle pas forcément de l'argent matériel. Mais plutôt de la manière dont l'argent peut changer une famille.

C'est un titre autobiographique?

Oui un peu. On parle du thème du divorce qui est un sujet très commun de nos jours. Il y a aussi beaucoup de personnes qui m'écrivent sur les réseaux sociaux pour me dire, par exemple: «Merci, j'ai vraiment l'impression que tu parles de moi, je me retrouve dans ce texte.» Cela me fait très plaisir.

Votre chanson figure parmi les favoris de l'Eurovision. Cela vous stresse?

Non, je ne pense même pas à la victoire. J'ai juste envie de faire une belle performance. Pour moi, c'est ce qu'il y a de plus important.

Quelle chanson en compétition appréciez-vous?

La chanson «Roi» de Bilal Hassani est belle. J'aime bien aussi la Suisse!

Vous venez au Montreux Jazz Festival, le 8 juillet prochain. Vous partagerez la scène du Lab avec Rita Ora. Que peut-on en attendre?

Je me réjouis! Je serai accompagné par mon batteur, il y aura quelqu'un au clavier qui fera aussi les choeurs et mon guitariste. C'est la formation qu'on a d'habitude en tournée, mais on n'est pas à l'abri d'une surprise. Ce ne sera pas ma première fois en Suisse. Je suis déjà venu il y a un mois à Lugano pour chanter quelques titres. C'était magnifique, j'ai adoré.

Votre tournée ne cesse de se prolonger. Vous êtes de plus en plus à l'aise de chanter dans de grandes salles?

Tout se passe très bien. Même si je trouve ça toujours très drôle de voir des personnes venir m'acclamer. Jamais je n'aurais imaginé voir le public chanter mes chansons.

Créé: 18.05.2019, 17h57


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.