Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 12:48

Télévision Canal+ priée de repasser en crypté

Le groupe proposait sa chaîne en clair depuis le début du confinement en France. Le CSA l'a remise à l'ordre.

Il est vrai qu'avec cet équipement ce téléspectateur ne pouvait de toute façon pas en profiter...

Il est vrai qu'avec cet équipement ce téléspectateur ne pouvait de toute façon pas en profiter... Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a été clair avec Canal+: la chaîne doit repasser en crypté au plus tard le 31 mars. Lundi, le groupe a décidé de participer au divertissement des Français qui doivent rester à domicile en diffusant en clair pour tous les abonnés possédant une box Internet jusqu’au 15 avril. Il ouvre aussi à ses abonnés l’accès à toutes ses chaînes Cinéma, Séries, Jeunesse et Documentaires. Un geste que n'a pas apprécié le CSA, comme l'informe la revue «La Correspondance de la Presse» sur Twitter.

«L’opération que Canal+ a lancé ne peut que être limitée dans la durée car elle est de nature à altérer l’équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites. Elle est de nature à remettre en cause la chronologie des médias et elle pose des questions vis-à-vis des autres diffuseurs et des ayants droit. Le CSA est aussi là pour rappeler aux acteurs qu’il y a une règle d’ensemble qu’il faut veiller à respecter même si nous faisons preuve de compréhension», peut-on lire.

Principe du droit d'auteur pas respecté

Jeudi, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques a déjà exprimé sa colère sur le site web Next Inpact. «Canal+ a signé des contrats avec les producteurs pour une diffusion cryptée, ces mêmes producteurs pour une partie d’entre eux ont même cédé des exclusivités de diffusion à des chaînes en clair comme TF1, M6 et d’autres, a dénoncé son directeur, Pascal Rogard. Le fait de diffuser en clair ces films ne respecte donc pas le principe du droit d’auteur alors que Canal+ depuis un an ne cesse de prétendre qu’il veut être le champion de la lutte contre la piraterie. En matière de management, c’est l’exemplarité qui compte.»

L. F.

Créé: 20.03.2020, 17h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.