Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 22:21

France En congé maladie, elle avait participé à «Koh-Lanta»: virée

Une fonctionnaire du Puy-de-Dôme (F) avait pris part à l'émission de TF1 pendant ses arrêts maladies. Elle a été révoquée.

L'ancienne aventurière avait passé le casting de «Koh-Lanta» à plusieurs reprises.

L'ancienne aventurière avait passé le casting de «Koh-Lanta» à plusieurs reprises. Image: Capture TF1

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Carole Poncelet avait participé à la saison 15 de l'émission «Koh-Lanta», diffusée sur TF1 en 2016. Mais avant de se lancer dans l'aventure, cette Auvergnate n'avait pas pris toutes les dispositions nécessaires vis-à-vis de son employeur.

Comme le rapporte le magazine «Capital», l'ancienne candidate occupait alors le poste d'agent territorial à Clermont Auvergne Métropole, dans le Puy-de-Dôme. Problème: elle se trouvait en arrêt maladie au moment de sa participation à l'émission.

D'après la métropole, Carole Poncelet avait ainsi «connu de nombreuses et longues périodes de congés maladie». Elle aurait notamment «su trouver des médecins pour lui prescrire des arrêts maladie lui interdisant de travailler, mais sans que cela lui interdise de pratiquer par ailleurs des activités physiques intenses».

Cumul d'activités

Ces nombreuses absences et cette participation à «Koh-Lanta» en période d'arrêt «sans autorisation de cumul d’activités» ont finalement amené son employeur a révoquer l'ancienne aventurière de ses fonctions le 4 juillet dernier.

Selon «Capital», l'entourage de Carole Poncelet, qui était également maître-nageuse à Clermont-Ferrand, a avancé le «contact avec le chlore» comme raison de ce congé maladie. Elle aurait d'ailleurs relancé la métropole à plusieurs reprises pour être «reclassée à un autre poste».

Et si elle assume avoir «commis une faute», l'ex-candidate envisagerait néanmoins de faire appel de cette décision.

J.Z

Créé: 01.11.2019, 17h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.