Mardi 14 juillet 2020 | Dernière mise à jour 07:15

Télévision Doit-il aller aux Victoires?

Le chanteur Bertrand Cantat, qui a tué sa compagne en 2003, est nommé aux «Victoires de la musique» vendredi sur France 2. A-t-il sa place à la cérémonie?

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le collège de professionnels ayant établi la liste des nominations des 29es «Victoires de la musique» a décidé de faire abstraction du lourd passé judiciaire de Bertrand Cantat pour ne retenir que son talent. Nommé dans la catégorie Meilleur album rock de l’année pour «Horizons», le premier opus de sa nouvelle formation Détroit, le meurtrier de Marie Trintignant – décédée sous ses coups le 27 juillet 2003 à Vilnius en Lituanie – a fini de purger sa peine en 2010. Doit-il participer à la manifestation ou ferait-il mieux de faire profil bas? Me Marc Bonnant, qui a critiqué la venue du chanteur à la Comédie de Genève en 2011, estime que «cet individu inspire une totale abjection et ferait mieux de ne pas pavoiser en public».

OUI

Yann Zitouni, animateur de Radio Paradiso sur La Première

Bertrand Cantat aurait-il raison d’aller à la cérémonie?

Pourquoi pas? Le passé est le passé. Un artiste a le droit d’exister, de s’exprimer. Et les gens ont envie de le voir, paient pour assister à ses concerts où ils se rendent en connaissance de cause: on ne peut pas lui reprocher de se montrer et en même temps aller le voir. Nous sommes en démocratie, personne ne nous oblige à l’applaudir ou à le regarder à la télé. Ceux qui craignent d’être choqués sont libres de zapper. De plus, les Victoires honorent le groupe Détroit et pas seulement Cantat

Comprenez-vous les arguments de Me Bonnant?

Oui, il considère la chose du point de vue du juriste, ce qui n’est pas mon cas.

NON

Me Marc Bonnant, avocat, ténor du barreau genevois

Pourquoi Bertrand Cantat devrait-il éviter les «Victoires»?

Je suis d’avis qu’une sorte de retenue dictée par la conscience aiguë de son crime devrait faire en sorte qu’il ne veuille pas se présenter ou se faire applaudir. L’assassin qu’il est nécessairement dans sa chair ne peut s’incliner sous les hommages réservés à l’artiste. Un autre membre du groupe ou un officiel de la maison de disques devrait le représenter.

Cela dit, comprenez-vous qu’il soit nommé?

Oui, je trouve assez juste de dissocier l’art de l’artiste. On peut être un salaud intégral et avoir du talent, écouter Wagner même s’il était antisémite. En nommant Bertrand Cantat, on n’a pas voulu honorer l’homme ni lui accorder un pardon.

Créé: 06.02.2014, 15h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.