Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Denis Balbir Contre les femmes qui commentent le foot

Le journaliste sportif, qui travaille pour le groupe M6, pense que la voix d'une dame n'est pas faite pour analyser des matches.

Le journaliste officie également à la radio, sur RTL.

Le journaliste officie également à la radio, sur RTL. Image: William Dupuy/M6

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Invité du «Buzz TV» de «TV Mag», Denis Balbir a sorti une petite phrase qui risque d'en énerver plus d'une. A quelques heures du match opposant la France à l'Allemagne, le 16 octobre 2018, le journaliste sportif du groupe M6 a dit tout le mal qu'il pensait d'une femme commentatrice de matches de foot.

«Une femme qui commente le foot masculin, je suis contre. Dans une action de folie, elle va monter dans les aigus. Je sais qu'on va me traiter de misogyne et de sexiste, mais ce n'est pas parce que c'est une femme, c'est parce que le timbre de sa voix ne fonctionnerait pas», a-t-il assuré. Et pour se justifier encore un peu plus, il a ajouté qu'il était tout à fait pour l'arrivée de femmes en tant que consultantes et expertes.

Ce n'est pas la première fois que Denis Balbir se fait remarquer en mal. En avril 2018, alors qu'il pensait qu'il n'était plus à l'antenne, il avait insulté des joueurs de l'équipe allemande de Leipzig qui rencontrait celle de l'Olympique de Marseille. Il avait alors été suspendu par W9 et avait présenté des excuses sur Twitter.

Créé: 16.10.2018, 20h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.